Première bataille de Yeonpyeong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première bataille de Yeonpyeong
L'île de Yeonpyeong (numérotée n°3 sur la carte).
L'île de Yeonpyeong (numérotée n°3 sur la carte).
Informations générales
Date 9 juin - 15 juin 1999
Lieu Yeonpyeong, Corée
Issue Victoire sud-coréenne
Belligérants
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Pertes
1 corvette légèrement endommagée
1 patrouilleur légèrement endommagé
9 blessés
1 torpilleur coulé
1 patrouilleur fortement endommagé
4 patrouilleurs modérément endommagés
30 tués
70 blessés
Guerre du Crabe
Batailles
Infiltration de Gangneung · Bataille de Yeosu · Première bataille de Yeonpyeong · Combat d’Amami-Ōshima · Seconde bataille de Yeonpyeong · Bataille de Daecheong · Incident de Baengnyeong · Bombardement de Yeonpyeong

La première bataille de Yeonpyeong est une bataille navale livrée entre l'Armée populaire de Corée et la Marine de la République de Corée du 9 juin 1999 au 15 juin 1999 près de l'île de Yeonpyeong, en Corée du Sud. Elle résulte en une victoire sud-coréenne.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre du Crabe.

Cette bataille a lieu en 1999 dans le contexte de la guerre du Crabe entre les deux Corées.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Elle a eu lieu autour de la « Northern Limit Line », en mer Jaune, près de l'île de Yeonpyeong. Du 9 au 15 juin 1999, plusieurs incidents opposèrent des navires des deux pays, tuant 30 marins nord-coréens et 9 Sud-Coréens et faisant 70 blessés. Il s'agit d'un des plus grands incidents maritimes de la guerre du Crabe avec la seconde bataille de Yeonpyeong, livrée le 29 juin 2002.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Aggravant une nouvelle fois de plus les relations entre les deux pays, l'issue de cette bataille verra également une seconde bataille maritime près de l'île de Yeonpyeong, le 29 juin 2002, qui sera également remportée par les Sud-Coréens. Par la suite, cette île sera le théâtre également d'un nouvel incident lorsqu'elle fut bombardée par la Corée du Nord le 23 novembre 2010, considérée comme une protestation aux manœuvres militaires sud-coréennes qui avaient lieu au large de l'île.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]