Première Vision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première Vision de Joseph Smith, Vitrail d'un auteur inconnu (1913), Musée d'histoire de l'Eglise, Salt Lake City, Utah

Pour l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, la Première Vision est l'apparition, au printemps 1820, de Dieu le Père et de son Fils Jésus-Christ à Joseph Smith, alors âgé de 14 ans, dans un bosquet appelé plus tard le Bosquet sacré.

La Première Vision serait l'événement qui a marqué le début du Rétablissement de l'Église de Jésus-Christ sur la terre et de la dispensation de la plénitude des temps en préparation de la Seconde venue du Christ.

Contexte[modifier | modifier le code]

En 1820, les États-Unis, pays de liberté religieuse, connaissaient à cette époque une grande agitation entre les différentes confessions dans les États de l'Est.

Circonstances[modifier | modifier le code]

Gravure de 1819, réunion de camp méthodiste en 1819 (Library of Congress)

Joseph Smith fils, vivait avec sa famille dans l'arrondissement de Palmyra (État de New York). Il allait voir dans les différentes églises sans savoir à laquelle se joindre. Il a écrit plus tard : la confusion et la lutte entre les diverses confessions était si grande, qu'il était impossible à quelqu'un d'aussi jeune et d'aussi peu au courant des hommes et des choses que moi de décider d'une manière sûre qui avait raison et qui avait tort... Au milieu de cette guerre de paroles et de ce tumulte d'opinions, je me disais souvent : que faut-il faire ? Lequel de ces partis a raison ? Ou ont-ils tous tort, autant qu'ils sont ? Si l'un d'eux a raison, lequel est-ce et comment le saurais-je ? [1].

Au printemps 1820, à la suite de sa lecture de Jacques 1:5-6 dans la Bible, enjoignant de demander à Dieu, Joseph Smith, alors âgé de 14 ans, se rendit à une petite distance à l'ouest de la maison familiale où il y avait un bosquet de grands arbres. D'après son récit, c'est là qu'il se rendit pour prier Dieu afin d'apprendre quelle Église avait raison.

La Première Vision[modifier | modifier le code]

Joseph Smith affirma qu'en réponse à sa prière, Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ lui apparurent. Il décrivit ce qui, selon lui, était arrivé :

Je vis, exactement au-dessus de ma tête, une colonne de lumière, plus brillante que le soleil, descendre peu à peu jusqu'à tomber sur moi... Quand la lumière se posa sur moi, je vis deux Personnages dont l'éclat et la gloire défient toute description, et qui se tenaient au-dessus de moi dans les airs. L'un d'eux me parla, m'appelant par mon nom, et dit, en montrant l'autre : Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoute-le[2].

Selon Joseph Smith, le Personnage qui lui parlait lui dit de ne se joindre à aucune des confessions qui existaient alors sur la terre, car elles étaient « toutes dans l'erreur et... que tous leurs credo étaient une abomination à ses yeux ; que ces docteurs étaient tous corrompus ; que : ' ils s'approchent de moi des lèvres mais leur cœur est éloigné de moi ; ils enseignent pour doctrine des commandements d'hommes, ayant une forme de piété, mais ils en nient la puissance '. »[3]

La croyance mormone est qu'à cette époque-là de nombreuses personnes croyaient au Christ et essayaient de comprendre et d'enseigner son Évangile, mais qu'elles n'avaient pas la plénitude de la vérité ni l'autorité de la prêtrise pour baptiser et accomplir les autres ordonnances du salut.

Opposition[modifier | modifier le code]

D'après les dires de Joseph Smith, une forte opposition se manifesta dès qu'il fit part de cet événement :

Cependant, je m'aperçus bientôt que le fait de raconter mon histoire m'avait nui auprès des adeptes des autres confessions et était la cause d'une grande persécution, qui allait croissant ; et quoique je fusse un garçon obscur de quatorze à quinze ans à peine, et que ma situation dans la vie fût de nature à faire de moi un garçon sans importance dans le monde, pourtant des hommes haut placés me remarquèrent suffisamment pour exciter l'opinion publique contre moi et provoquer de violentes persécutions ; et ce fut une chose commune chez toutes les confessions : toutes s'unirent pour me persécuter [4].

Rétablissement[modifier | modifier le code]

Selon Joseph Smith, en 1823, Moroni lui aurait apparu plusieurs fois pour lui révéler l'existence et le lieu d'enfouissement de plaques d'or sur lesquelles était gravée l'histoire d'un peuple de l'Amérique ancienne, témoin de la visite du Christ. Ces plaques traduites furent connues plus tard sous le nom de Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ.

Joseph Smith rapporte aussi qu'en 1829, Jean le Baptiste puis Pierre, Jacques et Jean, trois des apôtres originels du Christ, lui sont apparus et lui ont transmis les clefs de la Prêtrise et lui ont commandé d'organiser de nouveau l'Église de Jésus-Christ sur la terre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Smith, Histoire 1:8,10
  2. Joseph Smith, Histoire 1:16-17
  3. Joseph Smith, Histoire 1:19, 20
  4. Joseph Smith, Histoire 1:22