Prascovia Saltykova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prascovia Saltykova

Prascovia Feodorovna Saltykova (en russe : Прасковья Фёдоровна Салтыкова) (12 octobre 1644-13 octobre 1723[1]) était tsarine de Russie et la seule épouse d'Ivan V. Elle est la mère de Anne Ire de Russie. Elle joua un rôle important à la cour russe entre 1698 et 1712.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Féodor Petrovich Saltykov et de Anna Mikhailovna Tatichtcheva. Comme le veut la tradition, elle est choisie comme épouse par le Tsar lors d'une cérémonie traditionnelle : les candidates au mariage avec le tsar défilent devant lui. C'est la dernière fois qu'une tsarine est choisie de cette manière. Ivan et Prascovia ont eu cinq filles. Une d'entre elle, Anne, monta sur le trône en 1730. Une autre, Catherine, fut la mère de la régente Anna Leopoldovna.

Après la mort d'Ivan V, Prascovia vit entre Moscou et Saint-Pétersbourg et entretient une liaison avec le boyard Vassili Youchkov. Elle a un grand respect pour son beau-frère, Pierre Ier de Russie. Elle a hébergé la cour de Russie dans son palais. Pierre n'avait pas de femme à cette époque et aucun endroit pour accueillir les visiteurs étrangers. Prascovia a donc tenu le rôle de tsarine et d'hôtesse. Bien qu'élevée selon les vieilles traditions russes, elle a vite compris la nécessite d'une réforme et a élevé ses filles selon la mode occidentale, avec la bénédiction de Pierre Ier.

Descendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. calendrier julien