Praktiké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le traité de la Praktikè (ou Practiké, le « traité pratique ») a été rédigé en l’an 360 par Évagre le Pontique (345-399) et fut transmis en Occident par Cassien.

Il présente une méthode dont l’objectif serait de purifier la partie passionnée de l’âme et dont l'aboutissement se nomme Apatheia.

Cette méthode consiste en une lutte intérieure contre les « diabolos » ou « logismoï » qui seraient au nombre de huit. Huit symptômes à guérir ou huit démons dont il faudrait se débarrasser : Gastrimargia, Philarguria, Pornéia, Orgè, Lupè, Acedia, Kenodoxia, Uperèphania.

Cette liste, réduite à 7 par Grégoire le Grand, est à l’origine des « sept péchés capitaux ».

Les huit démons[modifier | modifier le code]

  • Gastrimargia : La gloutonnerie.
  • Pornéia : L’obsession sexuelle.
  • Philarguria : L'avarice.
  • Lupè : La tristesse
  • Orgè : La colère.
  • Acedia : L'accablement.
  • Kenodoxia : La vaine gloire.
  • Uperèphania : L'orgueil.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Apatheia

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Évagre le Pontique, Traité pratique (Praktikè), Paris, Cerf (coll. « Sources Chrétiennes », 170), 1989.