Prêle d'hiver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Prêle d'hiver (Equisetum hyemale) est une espèce végétale appartenant à la division des Equisetophyta ou Sphenophyta, la classe des Equisetopsida (anciennement classée parmi les fougères), l'ordre des Equisetales et la famille des Equisetaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Détail d'une gaine dentée correspondant aux feuilles. Il n'y a pas de verticille de rameaux
Détail d'un épi.

Chez cette espèce de prêle, les tiges sont toutes susceptibles de porter un épi reproducteur.

Les tiges sont très rugueuses et comportent de 10 à 30 fines côtes longitudinales[1]. La section transversale d'une tige montre une grande lacune centrale.

Les gaines dentées situées au niveau des nœuds de la tige correspondent aux feuilles. Elles sont sombres, comme chez la plupart des autres prêles, mais cette couleur sombre se répand très souvent en dessous des dents, sur la gaine elle-même et elle est plus nettement noire. De plus, ces gaines semblent plus étroitement appliquées contre la tige.

Les tiges ne portent pas de verticilles de rameaux.

L'épi terminal, qui porte les sporangiophores (structure portant les sporanges), est court.

Cette plante est aussi vendue sous le nom d'Equisetum Japonica ou japonicum comme plante d'ornement de bassin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. R. Auger, J. Laporte-Cru, Flore du domaine atlantique du Sud-ouest de la France et des régions des plaines, CNDP,‎ 1982, 516 p. (ISBN 2 86617 225 6), p. 42

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :