Président du Parlement européen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président du Parlement européen
Image illustrative de l'article Président du Parlement européen
Logo du Parlement européen.

Image illustrative de l'article Président du Parlement européen
Titulaire actuel
Martin Schulz
depuis le 17 janvier 2012

Création 1952
1958[1]
Mandant Parlement européen
Durée du mandat 2 ans et 6 mois
Premier titulaire Paul-Henri Spaak
Robert Schuman[1]
Site internet www.europarl.europa.eu/president/view/fr/

Le président du Parlement européen dirige l'ensemble des travaux du Parlement européen. Il est élu pour une durée de deux ans et demi, renouvelables, soit la moitié de la législature de cinq ans. Il incarne le Parlement dans les autres institutions européennes et vis-à-vis de l'extérieur. Assisté par 14 vice-présidents, il supervise l'activité du Parlement et des organes comme le Bureau et la Conférence des présidents. Il préside avec l'aide des vice-présidents les débats en séance plénière : les douze qui se tiennent à Strasbourg et les six séances additionnelles qui se tiennent à Bruxelles.

Président en exercice du Parlement européen[modifier | modifier le code]

Depuis le 17 janvier 2012, réélu le 1er juillet 2014, Martin Schulz est le président en exercice du Parlement européen. Il succède à l'ancien président du Conseil des ministres de la Pologne (1997-2001), Jerzy Buzek, élu le 14 juillet 2009. Hans-Gert Pöttering présida l'institution du 18 janvier 2007 (élection le 16 janvier) au 14 juillet 2009. Il succéda à Josep Borrell Fontelles.

Élection du président, 1er juillet 2014[modifier | modifier le code]

Cette fois encore, et malgré la victoire des conservateurs aux niveaux européennes, le Parti populaire européen (PPE) et le Parti socialiste européen (PSE) s'alliant de nouveau pour soutenir Martin Schulz, président sortant élu à la moitié du mandat précédent. L'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) rejoint la candidature Schultz, lui assurant une confortable majorité, alors que cette fois le groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) présente une candidate, tout comme les Conservateurs et réformistes européens (ECR) et la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL).

Martin Schulz (PSE, PPE & ADLE) est largement élu au premier tour, devançant Sajjad Karim (ECR), Pablo Iglesias (GUE) et Ulrike Lunacek (Verts/ALE). La GUE/NGL obtient une voix de moins que leur groupe, les Verts/ALE obtient une de plus mais c'est le candidat conservateur qui dépassé largement son socle, avec 31 voix de plus que le solde de son groupe[2].

Candidats Groupe Pays Votes
Martin Schulz PSE Allemagne 409
Sajjad Karim ECR Royaume-Uni 101
Pablo Iglesias GUE Espagne 51
Ulrike Lunacek Verts/ALE Autriche 51
Votes blancs ou nuls 111

Élection du président, 14 juillet 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, le Parti socialiste européen (PSE) et les Verts/Alliance libre européenne ont soutenu le candidat du Parti populaire européen (PPE), qui a facilement réalisé une majorité au premier tour. Le PSE a ainsi perpétué l'accord tacite d'une alternance entre le PPE et le PSE à la présidence du parlement Européen.

Candidats Groupe Pays Votes
Jerzy Buzek PPE Pologne 555
Eva-Britt Svensson GUE Suède 89
Votes blancs 69

Élection du président, 20 juillet 2004[modifier | modifier le code]

Le président a besoin d'une majorité de voix des députés européens afin d'être élu. Si cela n'est pas le cas au premier tour, des nouveaux candidats peuvent joindre les deuxième et troisième tours.

Dans la pratique, en 2004, le Parti populaire européen (PPE) a soutenu le candidat du Parti socialiste européen (PSE), qui a facilement réalisé une majorité au premier tour. On prévoit que le PSE soutiendra le candidat du PPE pour la deuxième moitié de la législature.

Candidats Groupe Pays Votes
Josep Borrell Fontelles PSE Espagne 388
Bronislaw Geremek ALDE Pologne 208
Francis Wurtz GUE/NGL France 51

Vice-présidents en exercice[modifier | modifier le code]

Le président est assisté de quatorze vice-présidents. Ces derniers remplacent le Président dans l'exercice de ses fonctions lorsque cela s'avère nécessaire. Ils sont membres du Bureau du Parlement européen.

Élus le 1er juillet 2014, pour la première partie du mandat, après trois tours de scrutin :

Questeurs en exercice[modifier | modifier le code]

Élus le 2 juillet 2014, ce sont les membres du Parlement qui traitent des questions administratives qui touchent les députés européens eux-mêmes.


Les 5 questeurs précédents ont été élus lors du troisième tour de scrutin à la majorité simple des voix. Il s'agissait de :

Élus le 15 juillet 2009

Nom Groupe Pays
Lidia Joanna Geringer de Oedenberg S&D Pologne
Jim Higgins PPE-DE Irlande
Astrid Lulling PPE-DE Luxembourg
Jiri Mastalka GUE/NGL République tchèque
Bill Newton Dunn ADLE Royaume-Uni

Doyen[modifier | modifier le code]

Doyen[3]
Nom Parti Pays Date de naissance Date de décès
Louise Weiss[4] EPP France 1893 1983
Jacqueline Thome-Patenôtre GRDE France 1906 1995
Claude Autant-Lara Front national France 1901 2000
Vassilis Ephremidis GUE/NGL Grèce 1915 1994
Otto von Habsburg EPP Allemagne 1912 2011
Giorgio Napolitano PES Italie 1925
Giovanni Berlinguer (it)[5] PES Italie 1924

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La constitution du Parlement date soit de 1952 avec l'Assemblée commune, soit de 1958 avec l'Assemblée parlementaire.
  2. « Ludovic Lamant, Parlement européen: Schulz rempile grâce à une alliance gauche-droite "à l'allemande", sur Médiapart, publié et consulté le 02 juillet 2014»
  3. Les doyens d’âge du Parlement européen.
  4. (en) Nicole Fontaine, « Discours de Mrs Nicole FONTAINE, Président du Parlement européen : Inauguration du bâtiment Louise Weiss, avec M. Jacques Chirac. », Parlement européen,‎ 14 décembre 1999 (consulté le 12 décembre 2007)
  5. (en) « Procès verbal de la séance du 16 janvier 2007. » [PDF], Parlement européen,‎ 16 janvier 2007 (consulté le 12 décembre 2007)