Président de la République fédérative du Brésil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Président du Brésil)
Aller à : navigation, rechercher
Président de la République fédérative du Brésil
(pt) Presidente da República Federativa do Brasil
Image illustrative de l'article Président de la République fédérative du Brésil
Armoiries du Brésil

Image illustrative de l'article Président de la République fédérative du Brésil
Titulaire actuel
Dilma Rousseff
depuis le 1 janvier 2011

Création 15 novembre 1889
Durée du mandat 4 ans, renouvelable une fois
Premier titulaire Manuel Deodoro da Fonseca
Résidence officielle Palácio da Alvorada, Brasilia
Site internet www.planalto.gov.br/
Politique au Brésil
Image illustrative de l'article Président de la République fédérative du Brésil
Constitution de 1988



Le président de la République fédérative du Brésil (portugais : Presidente da República Federativa do Brasil) est le chef d'État et chef du gouvernement du Brésil.

La fonction de président du Brésil est créé en 1889, après le coup d'État militaire qui renverse l'empereur Pierre II et établit la république. Le président est à la tête du pouvoir exécutif fédéral et est le chef des Forces armées brésiliennes. La Constitution brésilienne de 1988 prévoit l'élection du président au suffrage universel direct.

L'actuelle présidente de la République est Dilma Rousseff, élue en 2010. Elle est la 36e personne et la première femme à occuper la fonction.

Élection[modifier | modifier le code]

Selon la Constitution brésilienne, le président doit être né citoyen du Brésil, être âgé d'au moins 35 ans, résider au Brésil, jouir de ses droits électoraux et être membre d'un parti politique.

Depuis 1994, le mandat du président de la République est de quatre ans (il était auparavant de cinq ans). De 1889 à 1937 puis de nouveau de 1945 à 1997, un président sortant ne pouvait pas se représenter à une réélection immédiate. Depuis 1997, un président peut effectuer deux mandats consécutifs et un ancien président peut être de nouveau candidat, à condition de ne pas se présenter dans les quatre années qui suivent son second mandat. Cette limite s'applique également au vice-président ou à toute autre personne dans la ligne de succession qui remplit les fonctions du président, même brièvement et par intérim.

Un président en exercice ne peut par ailleurs pas se présenter à un autre poste politique : pour être éligible il devrait démissionner au moins six mois avant la date des élections.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le Brésil est une république présidentielle dans laquelle le président jouit de vastes prérogatives. Il est à la tête du pouvoir exécutif, représente le pays à l'étranger, nomme les membres du cabinet et, avec l'approbation du Sénat, les juges du Tribunal suprême fédéral. Il est également commandant en chef des forces armées.

Le président peut proposer des lois au Congrès et adopter des mesures provisoires (medidas provisórias) ayant force de loi dans les cas d'urgence. Ces mesures ne peuvent concerner la loi pénale ou électorale et restent en vigueur 60 à 120 jours, à moins d'être abrogées plus tôt par le Congrès. Si le Congrès les adopte, elles deviennent des lois définitives.

L'article 84 de la Constitution donne au président le pouvoir de :

  • nommer et renvoyer les ministres ;
  • exercer, avec les ministres, la gestion de l'administration fédérale ;
  • proposer des lois au Congrès ;
  • sanctionner et promulguer les lois ainsi qu'adopter des décrets pour leur application ;
  • opposer son véto aux lois adoptées par le Congrès ;
  • organiser l'administration fédérale par décret, dans les cas où il n'y a ni création ni suppression d'agences publiques ;
  • maintenir des relations diplomatiques et accréditer les ambassadeurs étrangers ;
  • conclure des traités internationaux soumis à l'approbation du Congrès ;
  • décréter l'état de défense et l'état de siège, en accord avec les procédures constitutionnelles qui l'autorisent ;
  • décréter l'intervention fédérale, en accord avec les procédures constitutionnelles qui l'autorisent ;
  • envoyer, au moment de l'ouverture de la session législative, un message du gouvernement au Congrès ;
  • accorder la grâce et les réductions de peine ;
  • exercer le commandement suprême des forces armées, nommer les officiers ;
  • nommer, avec l'approbation du Sénat, les juges du Tribunal suprême fédéral et des cours supérieures, les gouverneurs des territoires, l'avocat-général de l'Union, le président et les directeurs de la Banque centrale et d'autres fonctions ;
  • nommer les juges du Tribunal fédéral des Comptes ;
  • nommer les membres du Conseil de la République ;
  • convoquer et présider le Conseil de la République et le Conseil national de défense ;
  • déclarer la guerre en cas d'agression étrangère, avec l'autorisation du Congrès ;
  • faire la paix, avec l'autorisation du Congrès ;
  • accorder des décorations ;
  • autoriser le passage de forces étrangères sur le territoire, avec l'accord de la loi ;
  • soumettre au Congrès les propositions de budget et les comptes de l'État ;
  • nommer ou supprimer les postes du gouvernement fédéral, comme prévu par la loi ;
  • adopter des mesures provisoires.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des présidents du Brésil.

Tous les présidents du Brésil ont porté le titre de « président de la République ».

Toutefois, de 1889 à 1937, le nom officiel du pays était « République des États Unis du Brésil » et, de 1937 à 1967, « États Unis du Brésil ». Depuis le 15 mars 1967, le nom officiel du pays est « République fédérative du Brésil ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]