Présence des extraterrestres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Présence des extraterrestres
Auteur Erich von Däniken
Genre Essai
Version originale
Titre original Erinnerungen an die Zukunft, Ungelöste Rätsel der Vergangenheit
Langue originale Allemand
Pays d'origine Drapeau de la Suisse Suisse
Date de parution originale 1968
Version française
Traducteur Bernard Kreiss
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Les Énigmes de l'Univers
Date de parution 1969
Nombre de pages 248

Présence des extraterrestres est un ouvrage best-seller[1],[2] de l'écrivain et ufologue suisse Erich von Däniken publié en 1968 sous le titre original Erinnerungen an die Zukunft, Ungelöste Rätsel der Vergangenheit (mémoires du futur, mystères non résolus du passé) et traduit en français en 1969.

Considéré comme l'ouvrage fondateur de la théorie des anciens astronautes et de l'astroarchéologie[3],[4], ce livre a connu un succès de librairie considérable avec la traduction anglaise intitulée Chariots of the Gods? Unsolved Mysteries of the Past.

Peu de temps après la parution du livre, Harald Reinl réalise un documentaire éponyme d'1h30 basé sur la théorie développée dans l'ouvrage. Ce documentaire fut en lice pour les Oscars en 1970[5].

Thèses[modifier | modifier le code]

Selon Von Däniken, dans ce livre, certaines structures ou artéfacts seraient la preuve de l'existence d'une technologie supérieure créée soit par des visiteurs extraterrestres soit par des humains ayant appris auprès d'eux. Ces structures sont, par exemple, les pyramides d'Égypte, Stonehenge mais également la carte de Piri Reis, les Moai de l'île de Paques ou encore les lignes de Nazca au Pérou. Par ailleurs, il fait une interprétation d’œuvres d'arts anciennes comme représentant des astronautes ou des vaisseaux spatiaux. De la même façon, certains passages de la Bible sont interprétés comme la perception par les humains de la technologie extraterrestre en tant que phénomène surnaturel. Selon Däniken, par exemple, la révélation d'Ezechiel dans l'ancien testament est la description de l'atterrissage d'un engin extraterrestre. Däniken a obtenu le soutien d'un ancien ingénieur de la NASA, Josef F. Blumrich, pour cette dernière hypothèse, au travers de son livre intitulé « les vaisseaux spatiaux d'Ezechiel »[6].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le livre fut un succès populaire, particulièrement dans sa version anglaise. Mais il fut critiqué par plusieurs personnalités, dont Carl Sagan qui déclara, dans la préface de The Space Gods Revealed :

J'espère que des livres comme Chariots of the Gods seront toujours populaires également dans les cours de logique des lycées et des universités comme exemple de raisonnement vaseux. Je ne connais pas de livre récent contenant plus d'erreurs factuelles et de logique que le livre de von Däniken[7].

La majeure partie des scientifiques a rejeté ses conclusions, qualifiées de pseudo-science. Plusieurs auteurs, tels que Ronald Story ou Clifford Wilson, ont dédié des ouvrages à révéler des erreurs de logique ou à ce qu'ils considèrent être des montages frauduleux. Däniken lui-même a été contraint de renier dans une interview[8] une des preuves qu'il avait apportées dans son livre au sujet du pilier de fer de Delhi qu'il affirmait être une création extraterrestre.

Le livre de Von Däniken est à l'origine d'un intérêt touristique pour les lignes de Nazca au Pérou à la fin des années 1960 qu'il présente comme des pistes d'atterrissage pour vaisseaux extraterrestres. Les archéologues, convaincus que ces lignes ont été faites par des civilisations anciennes pour des raisons culturelles, n'ont pas tenté de réfuter les spéculations de Von Däniken. Un silence de la part des universitaires qui aurait été une erreur selon l'anthropologue Helaine Silverman[9]. La théorie des pistes d'atterrissage trouverait son origine dans une plaisanterie faite par les premiers témoins de ces lignes vues d'avion (« des pistes d'atterrissage préhistoriques ! »)[10], une blague déjà publiée dans d'autres ouvrages avant celui de Von Däniken[11]

Influence dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le comics The Eternals de Jack Kirby édité par Marvel Comics à partir de 1976 est, selon certains critiques, probablement inspiré de la lecture de la version anglaise du livre de Däniken[12]. En effet, dans ce comic book trois races, celle des Éternels, celle des Déviants et celle des humains ont été créées par des extra-terrestres, les Célestes, qui doivent un jour revenir pour juger leurs créatures. L'affrontement entre les Éternels et les Déviants est la base de l'intrigue de cette série qui s'arrête en 1978[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Great Dinosaur Controversy: A Guide to the Debates de Keith M. Parsons, ABC-CLIO, 2004, p. 125
  2. (en)Kenneth Feder, Encyclopedia of Dubious Archaeology: From Atlantis to the Walam Olum, page 267 (Greenwood Publishing Group, 2010)
  3. (en)After Ezekiel: Essays on the Reception of a Difficult Prophet Par Andrew Mein, Continuum International Publishing Group, 2010, p. 251
  4. (en)Hidden History: Lost Civilizations, Secret Knowledge, and Ancient Mysteries de Brian Haughton, Career Press, 2007, p. 108
  5. http://a.giscos.free.fr/lecture/ErichVonDaniken/PresenceDesExtraTerrestres.html
  6. The spaceships of the prophet Ezekiel dans Impact of Science on Society, Volume XXIV, Number 4, 1974.
  7. Story, Ronald (1980), The Space-gods revealed. A close look at the theories of Erich von Däniken (2 ed.), Barnes & Nobles,
  8. Playboy interview du vol.21, no.8, août 1974
  9. (en) Helaine Silverman, The "Mythological" History of the Geoglyphs : Peoples of America, John Wiley & Sons,‎ 2008 (ISBN 978-0-470-69266-0, lire en ligne), (...) « plusieurs explications spéculatives ont été offertes sur la fonction de ces géoglyphes. La plus connue étant celle de Erich von Däniken (...) » p.167–171
  10. (en) Joe Nickell, Unsolved history: investigating mysteries of the past, University Press of Kentucky,‎ 2005 (ISBN 978-0-8131-9137-9, lire en ligne), « Il est difficile de prendre Von Däniken au sérieux, particulièrement alors que sa "théorie" n'est pas la sienne, étant au départ une plaisanterie de Paul Kosok qui fut le premier à étudier ces inscriptions : « Lorsque nous les avons vues la première fois depuis les airs, (ces lignes) ont été surnommées des « pistes d'atterrissage préhistoriques » et comparées en plaisantant aux canaux martiens » p. 9
  11. (en) Robert Todd Carroll, The skeptic's dictionary: a collection of strange beliefs, amusing deceptions, and dangerous delusions, John Wiley and Sons,‎ 2003 (ISBN 978-0-471-27242-7, lire en ligne), Erich von Däniken pense que les lignes de Nazca constituaient un aéroport pour les anciens astronautes, une idée déjà proposée par James W. Moseley dans l'exemplaire d'octobre 1955 du magazine Fate et rendue populaire au début des années 1960 par le livre de Louis Pauwels et Jacques Bergier, Le matin des magiciens. p. 248
  12. (en) Charles Hatfield, « The Eternals : Kirby's New History of the World », The Jack Kirby Collector, TwoMorrows Publishing, no 15,‎ avril 1997, p. 28
  13. (en) Jack Kirby Checklist : 1998 Final Edition, TwoMorrows Publishing,‎ 1998, 100 p.

Édition[modifier | modifier le code]

  • Présence des extraterrestres, traduit de l'allemand par Bernard Kreiss, Paris, Robert Laffont, « Les Énigmes de l'Univers », 1969.