Prépreg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un prépreg (étymologie : de préimprégné) est un semifini constitué généralement d'un tissu préimprégné de résine (encore appelée matrice). Ce mélange non chargé est destiné au moulage sous vide pour fabriquer des matériaux composites de très haute qualité.

Application au circuit imprimé[modifier | modifier le code]

Le prépreg constitue le support d'une grande majorité de circuits imprimés. Il existe dans ce domaine plusieurs densités de tissage (grammage) des fibres de verre selon les besoins. Le tissu est imprégné de résine époxyde. Le tissu et la résine sont choisis pour se lier à chaud. En présence de durcisseur, la résine thermodurcissable polymérise lors du moulage à chaud, et crée des liaisons chimiques avec le tissu. Le prépreg doit donc être stocké au frais pour éviter une réticulation.

De nombreuses variantes de prépreg ont été développées pour toutes les applications possibles de circuits imprimés. Les résines contiennent des agents chimiques améliorant les caractéristiques les plus critiques du prépreg : (liste non exhaustive)

  • résistance aux chocs thermiques ;
  • résistance au feu par ajout d'un additif ignifugeant bromé (génération des composites FR (Flamme Retardant), appelés par abus de langage FR-4) ;
  • coefficient de dilatation.

Le tissu a un effet significatif sur la résistance mécanique du matériau. Le coefficient de dilatation doit être minimisé pour permettre la tenue dans le temps des pistes métallisées qui seront imprimées, et des éventuelles couches de résines qui peuvent être ajoutées. Le tissu contribue notamment à abaisser ce coefficient dans le plan du support.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Clyde F. Coombs, Coombs' Printed Circuits Handbook (fifth edition), Paris, McGraw-Hill Professional,‎ 27 août 2001, 1200 p. (ISBN 0-071-35016-0)