Préparateur en pharmacie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préparateur en pharmacie
Image illustrative de l'article Préparateur en pharmacie

Secteur d'activité Santé
Compétences requises Chimie
Biologie
Botanique
Galénique
Niveau de formation Brevet professionnel à Bac +2 (Hopital)
Salaire 1400 à 2500 euros (brut)
Perspectives professionnelles Pharmacie hospitalière
Officine
Industrie pharmaceutique
Enseignement
Fonction publique
Professions voisines
Assistants techniques en pharmacie (Canada)
Code ROME (France) J1307
Pharmacie d'officine, principal employeur des préparateurs en pharmacie.

Le préparateur en pharmacie est chargé, sous la responsabilité du pharmacien, de préparer et délivrer les médicaments, dans le système français. Ce professionnel est le maillon essentiel de l'officine.
Le préparateur en pharmacie a une responsabilité pénale tout comme le pharmacien qui est responsable de ses délivrances et de ses préparations.
Les qualités requises sont multiples : Sens de l'écoute, patience et contact humain pour les clients, minutie, vigilance et rigueur lors de la délivrance, bonne condition physique (debout toute la journée) et bon état de santé général, assiduité, honnêteté, soin, conscience professionnelle, secret professionnel, organisation, mémoire, initiative, curiosité, esprit scientifique.
Il relève des professions paramédicales.

Ce titre d'emploi est comparable à celui des assistants techniques en pharmacie au Canada et des assistants en pharmacie en Suisse.

Rôles[modifier | modifier le code]

À l'officine[modifier | modifier le code]

Le préparateur en pharmacie d'officine dispense (délivrance et conseil) des médicaments conseil et sur ordonnance sous vérification du pharmacien, vend et conseille les clients pour l'orthopédie et la parapharmacie.
Il effectue les préparations magistrales et officinales dans les officines en respectant les Bonnes pratiques de préparation.
Il assure également la réception et le rangement des commandes, les télétransmissions (suivis des dossiers auprès de la Sécurité Sociale et des différentes mutuelles), la gestion de la réserve et du réassort. En accord avec le titulaire, il peut même s'occuper d'un secteur précis et passer des commandes avec les grossistes ou les laboratoires.

À l'hôpital[modifier | modifier le code]

Le préparateur en pharmacie hospitalière dispense des médicaments et des dispositifs médicaux stériles a un service et non directement au patients.
Il effectue des préparations magistrales, hospitalières, radio-pharmaceutiques et de chimiothérapie (reconstitution de cytotoxiques) sous contrôle d'un pharmacien.
Il effectue aussi des opérations de stérilisation, participe à la gestion du stock de la PUI : achats, stockage, inventaire, contrôle…

Le préparateur en pharmacie est donc à la fois un scientifique avec des connaissances en biologie, biochimie, botanique et un technicien qui connaît la pharmacologie et la législation pharmaceutique.

Matériel utilisé[modifier | modifier le code]

Mortier et pilon.

Le préparateur en pharmacie utilise toutes sorte de matériels pour fabriquer ses préparations magistrales et officinales.

  • Le mortier et le pilon (utilisé depuis l'antiquité par les apothicaires) pour piler, triturer, concasser… les différents produits galéniques (poudres , semi-solides , plantes…), il est aussi le principal symbole des préparateur à travers le monde.
  • Le gélulier, est utilisé dans la fabrication de gélules, il est souvent constitué d'un support mobile de couleur verte sur lequel pivote un jeu de plaques transparentes percées de trous correspondant au diamètre des gélules.
    Chaque plaque correspond au N° et à la taille des gélules. Un gélulier complet est donc composé de 8 plaques plus le socle.
    Il permet (après y avoir placé des gélules vides) de les remplir, a l'aide d'un cure mortier, par écoulement et arasage.
  • Le reste du matériel s'apparente au matériel classique d'un laboratoire (spatules , agitateurs , pipettes , flacons…).

Temps de travail et salaire[modifier | modifier le code]

- En officine ses horaires sont réguliers et correspondent aux horaires d'un commerce, de 8 heures 30 à 20 heures.
Il peut néanmoins effectuer des gardes le soir, la nuit, le dimanche et les jours fériés.
- A l'hôpital ses horaires sont ceux de la fonction publique, en général de 9 heures à 17 heures, il peut tout comme en officine effectuer des gardes.
Le salaire d'un préparateur en pharmacie est très variable en fonction des officines et du secteur d'activité, mais il va, environ, de 1100 euros net en début de carrière jusqu'à 2100 euros net par mois en fin de carrière. Il existe une grille salariale de référence, appliquée dans toutes les pharmacies excepté dans les très grandes villes (Paris, Lyon…).

Formation[modifier | modifier le code]

La formation pour devenir Préparateur en pharmacie se déroule en 2 ans après le Bac (S, STL, SES, bac pro ASSP par exemple, le bep css ayant disparu), en alternance en pharmacie d'officine ou en pharmacie hospitalière, à la fin de ces deux années de formation, l'élève préparateur obtient le BP préparateur en pharmacie qui est un diplôme niveau IV.
Il peut ensuite s'orienter vers le DPPH (diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière) pour pouvoir travailler dans le milieu hospitalier.
La formation de préparateur en pharmacie hospitalière dure un an et le diplôme obtenu est un diplôme de niveau III.
Elle est accessible par la voie de l’apprentissage (tout comme le BP préparateur en pharmacie), la promotion professionnelle, la formation initiale et la validation des acquis de l'expérience (VAE) (se renseigner au CFPPH pour les conditions d'accès). Le diplôme est délivré par le préfet de région.
Neuf centres assurent cette formation : CFPPH de Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Bordeaux, Metz-Thionville, Lille, Tours et de la Guadeloupe.

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

85 % des préparateurs en pharmacie sont des femmes.
L'emploi des préparateurs se trouve surtout en pharmacie d'officine, seuls environ 7 % des préparateurs travaillent en pharmacie hospitalière et moins de 3 % en industrie pharmaceutique, contre environ 90 % en pharmacie d'officine.

Évolution professionnelle[modifier | modifier le code]

  • Le préparateur en pharmacie peut faire partie d'une équipe d'opérateurs techniques dans l'industrie pharmaceutique.
  • Il peut choisir de travailler dans un hôpital et intégrer la fonction publique hospitalière, puis, après 4 ans d'expérience professionnelle, passer le concours pour devenir cadre de santé (IFCS), ou intégrer un hôpital militaire et travailler sous statut MITHA.
  • Il peut également s'orienter vers une carrière de visiteur médical.
  • Il peut aussi enseigner dans un centre de formation de préparateurs en pharmacie en ayant validé 5 ans d'expérience professionnelle et suivi une formation de formateur se déroulant sur 2 ans.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]