Prémesques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prémesques
Image illustrative de l'article Prémesques
Blason de Prémesques
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Armentières
Intercommunalité Lille Métropole Communauté urbaine
Maire
Mandat
Yvan Hutchinson
2014-2020
Code postal 59840
Code commune 59470
Démographie
Gentilé Prémesquois, Prémesquoises
Population
municipale
2 193 hab. (2011)
Densité 433 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 21″ N 2° 57′ 12″ E / 50.6558333333, 2.9533333333350° 39′ 21″ Nord 2° 57′ 12″ Est / 50.6558333333, 2.95333333333  
Altitude Min. 17 m – Max. 42 m
Superficie 5,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Prémesques

Géolocalisation sur la carte : Lille Métropole

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Prémesques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prémesques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prémesques

Prémesques est une commune française relevant du département du Nord et de la région Nord-Pas-de-Calais. Culturellement, le village est situé en Flandre romane dans le pays des Weppes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prémesques dans son canton et son arrondissement

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Prémesques
Houplines Pérenchies
La Chapelle-d'Armentières Prémesques Lomme
Ennetières-en-Weppes Capinghem

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Noms anciens : Primeca , bulle de Célestin II , pour St-Pierre de Lille, 1143, Miraeus, IV, 16. Primeka , dipl. du comte de Flandre, Thierri d'Alsace, pour l'abbaye de Loos, Miraeus, I, 699.
  • Permeke en flamand[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

On retrouve des traces de Prémesques depuis 1132. Prémesques s'écrivait alors Prémeca. Un titre de saint-Pierre de Lille en 1143 le nomme Primeca. Un autre de saint Aubert en 1159 le transforme en Premeske. Pour devenir Premecq et enfin Prémesques. Le village appartenait aux comtes de Flandre.

Il faisait autrefois partie de la Flandre wallonne et du diocèse de Tournai. Prémesques a été à plusieurs reprises troublé par la guerre de Cent Ans .Il fut encore éprouvé lors des guerres que fit Louis XIV, le puissant roi de France. Le passage de son armée victorieuse fut marqué par le Pillage et les incendies. Ce que l'on ne pouvait prévoir à cette époque, c'était cet hiver épouvantable qui désola la Flandre. Des rigueurs pareilles sortaient du cercle des prévisions humaines, et la famine tomba sur le village comme sur le pays, implacable et invincible!

Et puis les anciens s'en souviennent, la guerre de 1914-1918 détruisit pratiquement la commune. Prémesques connut, en plus des destructions et des horreurs de la guerre, l'occupation et les difficultés de ravitaillements. Pour tout cela Prémesques a reçu la Croix de guerre. L'église, comme l'ensemble du village, a été réduite à l'état de ruines et a dû être rasée. Elle avait vu le jour en 1804... Celle qui est connue aujourd'hui a été reconstruite en 1928.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Joël Turpin Divers droite  
mars 2008 en cours Joël Turpin Divers droite  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 193 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
961 792 962 917 949 1 047 1 026 1 095 1 008
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 015 1 073 1 176 1 115 1 149 1 168 1 252 1 267 1 343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 266 1 276 1 196 764 1 410 1 412 1 411 1 472 1 476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 268 1 141 1 089 1 416 1 922 1 925 2 135 2 193 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Prémesques en 2007 en pourcentage[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,1 
3,2 
75 à 89 ans
3,6 
7,9 
60 à 74 ans
9,8 
22,0 
45 à 59 ans
23,3 
24,3 
30 à 44 ans
25,1 
18,9 
15 à 29 ans
16,0 
23,7 
0 à 14 ans
22,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Cultes[modifier | modifier le code]

Le territoire de Prémesques est intégré à la paroisse catholique Notre-Dame-des-Sources dont font également partie les communes de Verlinghem, Pérenchies et Lompret. L'abbé Christophe Wambre en est son curé actuel. La paroisse se trouve sur le Doyenné de la Lys et de la Deûle, lui-même faisant partie du Diocèse de Lille.
L'église Saint-Laurent a vu sa construction achevée en 1932. En effet, la précédente, datant de 1864 (succédant alors à celle détruite lors de la Révolution française), fut fortement endommagée pendant la Première Guerre mondiale. Il existe aussi, à Prémesques, d'autres lieux de dévotion tels que la chapelle Notre-Dame-des-Victoires et la chapelle Sainte-Thérèse.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Cure de Prémesques appartenait à l'église Saint-Pierre de Lille

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La commune possède son géant, le célèbre Tartagrosbord dont l'origine vient d'une spécialité locale, la tarte aux prunes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Prémesques (59) Nord-France.svg

Les armes de Prémesques se blasonnent ainsi : « Burelé vivré d'argent et d'azur de douze pièces. »

ou : Vivre en fasce, de 12 pièces d'argent et d'azur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]