Prélude et fugue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Beaucoup de compositeurs de musique classique ont écrit des ensembles de Prélude et fugue dans toutes ou la plupart des 24 tonalités majeures et mineures. L'usage de cette forme est généralement inspiré des deux livres de préludes et fugues de Johann Sebastian Bach, le Clavier bien tempéré, respectivement 1722 et 1724. Bach n'est cependant pas le premier à avoir écrit pour cette forme comme en témoigne le cycle de 20 tonalités de Johann Caspar Ferdinand Fischer, Ariadne musica (en) 1702.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ces compositions recourent, parfois de façon indirecte, au format prélude et fugue :

Compositeurs[modifier | modifier le code]

Ces compositeurs des XIXe siècle et XXe siècle ont écrit pour cette forme :