Préfet d'Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le préfet d'Égypte est un haut fonctionnaire désigné par l'empereur romain, son délégué personnel, pour diriger Alexandrie et l'Égypte. Il s'agit donc du gouverneur impérial de la province, poste réservée aux chevaliers romains. L'intitulé latin complet est praefectus Alexandriae et Aegypti. Les textes grecs le nomme Ẻπαρχος (éparkhos).

Création et fonctionnement du poste[modifier | modifier le code]

Octavien César (le futur Auguste) crée cette fonction au lendemain des disparitions de Marc-Antoine et de Cléopatre à Alexandrie en -30.

L'empereur se pose en successeur des rois d'Égypte, avec la volonté de garder pour lui la haute main sur cette conquête, sa position de repli stratégique, la richesse de ce pays et du tribut que l'on peut en extraire, une importante réserve d'hommes[1].

Octavien César choisit un chevalier romain (membre de l'Ordre équestre) qu'il dote d'un imperium (pouvoir de commandement suprême) et d'un rang proconsulaire[2].

Histoire de la fonction - Quelques indications[modifier | modifier le code]

En -30, le premier Préfet d'Égypte est un ami d'Octavien, Caius Cornelius Gallus. Celui-ci vient de participer à la conquête de l'Égypte depuis la Cyrénaïque jusqu'à Alexandrie et la Nubie.

Au début du règne de Galba, le successeur de Néron, un Edit du Préfet Tiberius Julius Alexander permet de fixer des points de doctrines juridiques propres à l'Égypte romaine : lutte contre les abus des créanciers, fixation de la jurisprudence relative aux points de droits déjà tranchés et force de loi des précédents judiciaires tranchés en conventus devant le Préfet d'Égypte, lutte contre la délation, force de loi du canon fiscal (Gnômôn de l'Idiologue) et plusieurs autres mesures relatives au fisc[3].

Dans le cadre des grandes réformes de l'Empire romain, lors de la Tétrarchie, un Edit du Préfet d'Égypte, Aristidus Optatis, publie en 297 l'adaptation à l'Égypte de la réforme fiscale de Dioclétien[4].

Lors de la réforme territoriale de l'Empire, entre 292/293 et 297/298, l'Égypte est divisée en trois provinces intégrées au Diocèse d'Orient[5]. Toutefois, les trois provinces d'Égypte, l'Égypte herculienne, l'Égypte jovienne et la Thébaïde restent regroupées sous l'autorité éminente du Préfet équestre d'Égypte[6].

Outils d'études[modifier | modifier le code]

  • La liste des Préfets d'Égypte a été dressée par Bastianini : Lista dei prefetti d'Egitto dal 30a al 299p, Z. Pap. Epigr. 17, 1975, pp. 263-328.
  • Une liste de cinquante-trois édits de Préfets d'Égypte a été publiée par le professeur Joseph Mélèze-Modrzejewski dans l'ouvrage collectif Les lois des Romains, Jovene Editore 1977, pages 338 à 342.
  • Une étude juridique et papyrologique a été réalisée par Michel Humbert : La juridiction du Préfet d'Egypte d'Auguste à Dioclétien in Aspects de l'Empire romain, sous la direction de Jean Gaudemet, P.U.F. 1964, pages 95 à 142.

Liste des préfets d'Egypte[modifier | modifier le code]

Préfets d'Égypte
Date Nom latin
30 – 26 av. J.-C. Gaius Cornelius Gallus
26/25 – 25/24 av. J.-C. Gaius ou Marcus Aelius Gallus
25/24 – 22/21 av. J.-C. Publius Petronius
22/20 – 14/13 av. J.-C. ---
13/12 av. J.-C. Publius Rubrius Barbarus
12/11 – 8 av. J.-C. ---
7 – 4 av. J.-C. Gaius Turranius (nl)
2/1 av. J.-C. – 3 ap. J.-C. Publius Octavius
4 – 8 ---
9 – 10 (ca.) Publius Ostorius Scapula
10/11 Gaius Iulius Aquila
11/12 (ca.) Pedo
11/14 Marcus Magius Maximus
14 Aemilius Rectus
15 Lucius Seius Strabo
16 – 31 Gaius Galerius
32 Gaius Vitrasius Pollio
32 Hiberus
32 – 38 Aulus Avilius Flaccus
38 Quintus Naevius Sutorius Macro
39 – 41 Gaius Vitrasius Pollio II (?)
41 – 42 Lucius Aemilius Rectus
42/45 Marcus Heius
45 – 47 Gaius Iulius Postumus
47 – 52 Gnaeus Vergilius Capito
54 Lucius Lusius Geta (en)
55 – 59 Tiberius Claudius Balbillus (en)
60 – 62 Lucius Iulius Vestinus
63 – 64 Gaius Caecina Tuscus
66 – 69 Tiberius Iulius Alexander
70 Lucius Peducaeus Colonus
71/72 – 72/73 Tiberius Iulius Lupus
74 Valerius (?) Paulinus
75 – 76 Sept(imius ?)
78 – 79 Gaius Aeternius Fronto
79(?) Lucius Iulius Ursus
80/81 – 82 Gaius Tettius Africanus Cassianus Priscus
83 Lucius Laberius Maximus
85 – 88 Gaius Septimius Vegetus
89 – 91/92 Marcus Mettius Rufus
92 – 93 Titus Petronius Secundus
93/91 – 94/92 Norbanus
94 – 98 Marcus Iunius Rufus
98 – 100 Caius Pompeius Planta
100/101 – 103 Caius Minicius Italus
103 – 107 Caius Vibius Maximus
107 – 112 Servius Sulpicius Similis
113 – 117 Marcus Rutilius Lupus
117 – 119 Quintus Rammius Martialis
118 – 119 Quintus Marcius Turbo[7]
120 – 124 Titus Haterius Nepos
124/126 Petronius Quadratus
126 – 133 Titus Flavius Titianus
133 – 137 Marcus Petronius Mamertinus
137 – 142 Gaius Avidius Heliodorus
142 – 143 Gaius Valerius Eudaemon
144 – 147 Lucius Valerius Proculus
147 – 148 Marcus Petronius Honoratus
150 – 154 Lucius Munatius Felix
155 – 159 Marcus Sempronius Liberalis
159 – 160 Titus Furius Victorinus
161 Lucius Volusius Maecianus
161 Vernasius Facundus
161 Minicius Sanctus
161/162 – 164 Marcus Annius Suriacus
164 – 167 Titus Flavius Titianus
167 – 168 Quintus Baienus Blassianus
168 – 169 Marcus Bassaeus Rufus
170 – 175 Gaius Calvisius Statianus
176 Gaius Caecilius Salvianus
176 – 179 Titus Pactumeius Magnus
179 – 180 Titus Aius Sanctus
180 – 181 Titus Flavius Piso
181 – 183 Decimus Veturius Macrinus
185 Titus Longaeus Rufus
185 – 187 Pomponius Faustinianus
188 Aurelius Verianus
188 – 190 Marcus Aurelius Papirius Dionysius
190 Quintus Tineius Demetrius
190 – 192 Claudius Lucilianus
192/193 Larcius Memor
193 – 194 Lucius Mantennius Sabinus
194 – 197 Marcus Ulpius Primianus
197 – 200 Quintus Aemilius Saturninus
200 Alfenus Appolinaris
200 – 203 Quintus Maecius Laetus
203 – 205/206 Claudius Iulianus
206 – 210 Tiberius Claudius Subatianus Aquila
211 (ca.) Tiberius Magnius Felix Crescentillianus
212 – 213 Lucius Baebius Aurelius Iuncinus
215 Marcus Aurelius Septimius Heraclitus
215/216 Aurelius Antinous
216 – 217 Lucius Valerius Datus
217 – 218 Iulius Basilianus
218 – 219 (ca.) Callistianus
219 – 220/221 Geminius Chrestus
222 Lucius Domitius Honoratus
222 – 223 Marcus Aedinius Iulianus
223 (?) Valerius
223 – 224 Marcus Aurelius Epagathus
224 – 225 Tiberius Claudius Herennianus
225 – 230 (ca.) Claudius Claudianus
229/230 – 230 Claudius Masculinus
231/232 – 237 Mevius Honoratianus
237 (ca.) Corellius Galba (?)
239 Lucius Lucrecius Annianus
242 – 245 Aurelius Basileus
245 – 247 Gaius Valerius Firmus
249 – 250 Aurelius Appius Sabinus
250(?) – 252 Faltonius Restitutianus
252/253 Lisennius Proculus
253 Septimius (?)
250 – 255 (ca.) Lucius Titinius Clodianus
253 – 256 (ca.) Titus Magnius Felix Crescentillianus
256/257 – 261 Lucius Mussius Aemilianus
262 – 263 Aurelius Theodotus
264 – 265 Gaius Claudius Firmus
266 Cussonius I [...]
267 Iuvenius Genialis
269 – 270 Tenagino Probus
271 Iulius Marcellinus
271 – 272/3 Statilius Ammianus
274 – 279 ---
279 – 280 Hadrianius Sallustius
283 Celerinus
283 – 284 Pomponius Ianuarianus
284 – 286 Marcus Aurelius Diogenes
286 Aurelius Mercurius (?)
286 Bellicius Peregrinus
287 – 290 Gaius Valerius Pompeianus
290 – 292 Titius Honoratus
292 – 293 Rupilius Felix
293 - 297 ---
297 Aristius Optatus
298 Aemilius Rusticianus
298 – 299 Aelius Publius
299 – 300 Heraclius
303/311 Apollonius
303 (ca.) Eustratius (?)
303 – 306 Clodius Culcianus
307 Sossianus Hieroclus
308 Valerius Victorinus
308 – 309 Aelius Hyginus
310 (ca.) Titinnius Clodianus
312 Aurelius Ammonius
314 Iulius Iulianus
314 - ca.327 ---
328 Aurelius Apion
328 – 329 Septimius Zenius
330 Flavius Magnilianus
331 Florentius
331 – 332 Flavius Hyginus
333 – 335 Paterius
335 – 337 Flavius Philagrius
337(?) – 338 Flavius Antonius Theodorus
338 – 340 Flavius Philagrius II
341 – 343 Longinus
344 Palladius
345 – 352 Nestorius
353 – 354 Sebastianus
355 – 356 Maximus
356 – 357 Cataphronius
357 – 359 Parnassius
357 – ca. 359 Pomponius Metrodorus
359 Italicianus
359 – 361 Faustinus
361 – 362 Gerontius
362 – 363 Ecdicius Olimpus
364 Hierius
364 Maximus
364 – 366 Flavianus
366–367 Proclianus
367 – 370 Flavius Eutolmius Tatianus
370 – 371 Olympius Palladius
371 – 37 Aelius Palladius
376(?) Publius
379 Bassianus (?)
379 Hadrianus (?)
380 Iulianus
381 – 382(?) Antoninus
382 Palladius
383 Hypatius
384 Optatus
384 – 386 Florentius
386 Paulinus
387 Eusebius
388 Flavius Ulpius Erythrius
388 – 390 Alexander
391 Evagrius
392 (Abril–Junio) Hypatius II
392 (Junio–Agosto) Potamius
393 - 395 ---
396 Remigius
397 Archelaus
398/404 Paulacius
403/404 Pentadius
403/404 Euthalius
405 - 414  ?
415 Orestus
416 - 421  ?
422(?) Callistus
423(?) - 434  ?
435 Cleopater
436 - 442  ?
443(?) Charmosynus
444 - 450  ?
451 Theodorus
453 Florus
457 Nicolaus
458 - 467  ?
468 – 469 Flavius Alexander
470 - 476  ?
475/476 Boethius
477 Anthemius
478/480 (ca.) Theoctistus
482 (ca.) Teognosto[8]
482 Pergamius
482.  ?
482/490 Entrechius
487 Theodorus
487 Arsenius
488 - 515  ?
516 Theodosius
518/523 Flavius Strategius
519  ?
520 Licinius
521 - 526  ?
527 – ? Hephaestus
528(?) - 534  ?
535 – ? Dioscorus
536(?)  ?
537 – ? Rhodon[9]
539 – 542 Petrus Marcellinus Felix Liberius
542 – ? Johannes Laxarion
543(?) - 559  ?
560 – ? (ca.) Favorinus
561(?) - 565  ?
566 – ? Justinus / Germanus Gestinius
567(?) - 581  ?
582 – ? Johannes I
585 – ? (ca.) Paulus
588 – ? (ca.) Johannes II
592 – ? (ca.) Constantinus
595 – ? (ca.) Menas
600 – 603 Petrus Gestinius
604 - 605  ?
606 – ? Johannes
614 – ? Niketas
616 - 628 Domination de l'Empire perse
616 – 628 Benjamin
628 – 642 Empire romain d'Orient
629 – 640 Anastasius
640 Cers
641 – 642 Theodoros

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Notamment, il régule avec beaucoup de précautions et de restrictions l'accès de cette province aux membres du Sénat romain et de l'Ordre sénatorial.
  2. ad similtudinem proconsulis selon la formule d'Ulpien reprise dans le Digeste I, 17, 1).
  3. Référence papyrologique : FIRA I page 318 N. 58.
  4. Références papyrologiques : P. Caire Isidor. 1, P. Oxy. XXXIII 2713, S.B. 7252.
  5. Le Diocèse d'Orient s'étend de la Cilicie (sud de la Turquie actuelle) au nord à la Thébaïde au sud, de la Libye supérieure à l'ouest à la Mésopotamie et à l'Arabie à l'est, avec pour capitale Antioche.
  6. Pour une présentation pratique, voir Bernard Rémy, Dioclétien et la Tétrarchie, P.U.F. Collection Que-sais-je ? N° 3418, pages 57 et 59.
  7. Hadrien lui octroie le titre, mais il ne gouverne pas l'Égypte, il a alors un grand commandement sur le Danube (Louis Leschi, Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1945, La carrière de Q. Marcius Turbo, préfet du prétoire d'Hadrien, p. 155 et Histoire Auguste, Vie d'Hadrien, 5).
  8. Duchesne, Louis (1909): Early History of the Christian Church. From Its Foundation to the End of the Fifth Century. – Volume III: The Fifth Century – Read Books, 2008, p. 550. ISBN 978-1-44377-159-7
  9. Procope, Histoire secrète de Justinien, XXVII 2-7.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]