Préfecture d'Ibaraki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture d'Ibaraki
茨城県 Ibaraki-ken
Carte du Japon avec la Préfecture d'Ibaraki mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture d'Ibaraki mise en évidence
Drapeau de Préfecture d'Ibaraki
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Mito
Région Kantō
Île Honshū
Districts ruraux 14
Municipalités 83
Gouverneur Masaru Hashimoto
ISO 3166-2 JP-08
Démographie
Population 2 975 023 hab. (1er octobre 2005)
Densité 488 hab./km2
Rang 11e
Géographie
Superficie 609 558 ha = 6 095,58 km2
Rang 24e
Pourcentage d'eau 4,8 %
Symboles préfectoraux
Fleur Rose (Rosa)
Arbre Fleur de prunier (Prunus mume)
Oiseau Alouette des champs (Alauda arvensis)
Liens
Site web IBARAKI Prefectural Government

Ibaraki (茨城県, Ibaraki-ken?) est une préfecture du Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque féodale, la province s'appelait Hitachi (常陸).

Durant la période Edo, elle était gouvernée par le clan des Tokugawa.

Le 11 mars 2011 un séisme de magnitude 8,9 frappe la préfecture. 22 victimes, 30 blessés graves, une personne disparue et de nombreux dégâts.

Géographie[modifier | modifier le code]

À l'est se trouve l'océan Pacifique, la préfecture est entourée au nord par la préfecture de Fukushima, à l'ouest celle de Tochigi, au sud celle de Chiba et celle de Saitama.

Le lac Kasumigaura, deuxième plus grand du Japon, s'y trouve.

Villes[modifier | modifier le code]

Liste des 32 villes de la préfecture :

Districts, bourgs et villages[modifier | modifier le code]

Liste des 7 districts de la préfecture qui comprennent 10 bourgs et 2 villages :

Ancien village : Chiyokawa

Économie[modifier | modifier le code]

L'entreprise Hitachi a été fondée dans la préfecture, ainsi plus modestement que la brasserie Kiuchi.

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]