Prédication

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prédicateur)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir prédication (linguistique).


La prédication est l'action de répandre la parole divine. Le mot provient du latin prædicere (en français : « dire devant ») :

  1. action de prêcher,
  2. autre nom de l'homélie dans le protestantisme.

Le double sens du préfixe latin præ– fait que la même racine prædicere a aussi donné en français au verbe « prédire », signifiant « dire avant (ou à l'avance) ».

Selon les écrits du Nouveau Testament, la forme que prend la prédication peut changer selon le type d'apostolat et de l'endroit où il est prêché. L'action de prêcher est, comparablement, totalement indépendante du jour de la semaine, voire du moment de la journée. De plus, le Nouveau Testament ne requiert pas du prédicateur qu'il soit consacré ; autrement dit – et le protestantisme l'a repris à son compte –, n'importe quel chrétien (homme ou femme, laïc religieux ou religieux « professionnel ») pourrait a priori s'engager dans la prédication. On voit ici quelques fondements bibliques de la prédication telle que vue dans le protestantisme, marquant une séparation certaine d'avec le catholicisme romain.

L'insistance du protestantisme sur la connaissance des Écrits bibliques a souvent encouragé les évangélisateurs et les pasteurs à promouvoir l'alphabétisation.

Dans l'Église catholique[modifier | modifier le code]

Dans la messe catholique, la prédication (plus souvent appelée homélie) n'a pas la même importance que dans le culte protestant, et reste en grande partie à la discrétion du prêtre. Si celui-ci veut commenter plus longuement un passage, c'est possible, mais l'accent le plus important n'est pas là. Il est davantage sur l'Eucharistie, moment de la présence réelle du Christ dans la liturgie catholique.

Les grands prédicateurs[modifier | modifier le code]

Les premiers grands prédicateurs furent les Apôtres ainsi que les premiers chrétiens des congrégations primitives; les textes du Nouveau Testament relatent quelques-unes de leurs interventions. Partout l'évangélisation s'est effectuée par la prédication en même temps que par le témoignage. Dans les siècles suivants, on peut retenir parmi les noms d'orateurs les plus connus:

Dans le protestantisme[modifier | modifier le code]

La prédication, dans le protestantisme notamment, est l'autre nom de l'homélie.

Historiquement, dans la Réforme protestante, l'utilisation du terme prédication correspondait à une double utilité :

  • se distancer du catholicisme, ainsi que des sermons traditionnels des prêtres catholiques – étaient visées en particulier les causes de désaccord entre le protestantisme et le catholicisme ;
  • se rapprocher du langage et de la tradition bibliques qui ne conçoivent que l'action de prêcher, sans que fût institué le « sermon » en tant que pratique réglementée et hebdomadaire.

Dans une vision probablement influencée par le méthodisme, la prédication se veut être un rapprochement du modèle biblique tel que présenté dans le livre des Actes des Apôtres : elle consiste principalement en une présentation des Écrits bibliques et, à partir de celle-ci, une leçon sur un sujet particulier. Elle suit sans aucun doute la conception néotestamentaire de l'apostolat, selon laquelle certains convertis se voient conférés par Dieu, par l'action du Saint Esprit, les dons nécessaires pour prêcher l'Évangile (voir notamment la lettre (ou épître) de Paul aux Éphésiens, 4:11, et passages similaires), dans une dynamique déclarée de la prédication à tous (comprenez l'ensemble de la terre – Matthieu 28:19). Cette conception de l'apostolat s'enracine dans la visée de l'Évangile selon laquelle l'évangélisation consiste à obéir à la Grande Commission (Évangile selon Matthieu, 28:19), autrement dit au fait que le Christ a envoyé ses disciples pour faire d'autres disciples, simplement en prêchant la Bonne Nouvelle du Royaume des Cieux (ou du Règne de Dieu ; c'est ainsi que l'Évangile chrétien se décrit lui-même) par la conviction, l'humilité et la simplicité de cœur (voir Matthieu 10:7-14).

Les prédicateurs (consacrant leur activité principale à la prédication) sont souvent vus dans le monde protestant comme des personnes zélées et très engagées dans leur vie de foi. Dans les régions qui ont connu le christianisme par l'évangélisation de style méthodiste ou – plus largement – évangélique, les prédicateurs, presque toujours des laïcs itinérants ou à charge d'une communauté locale, sont des personnes très considérées.[réf. nécessaire]

Les grands prédicateurs protestants[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]