Powhatan (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Powhatan
Parlée aux États-Unis
Région Caroline du Nord, Virginie
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 pim
IETF pim

Le powhatan (ou algonquien de Virginie) est une langue algonquienne orientale qui était parlée du sud de la baie de Pamlico à la baie de Chesapeake (à l'emplacement actuel de la Caroline du Nord et de la Virginie). Powhatan (litt. « les cascades ») est en réalité le nom du village du chef indien Wahunsunacock, avec lequel les premiers colons anglais, missionnés par Walter Raleigh, eurent à traiter. La ville de Richmond s'est construite sur l'emplacement de ce village.

Cette langue devait être très proche du dialecte lenape parlé dans le Delaware. Elle a maintenant disparu, bien qu'il subsiste 3000 indiens d'ethnie Powhatan. Des tentatives de restitution ont été opérées à partir des témoignages historiques des colons anglais :

  • Thomas Harriot, qui écrivit une grammaire de l'algonquin, mit au point un alphabet phonétique, et donna quelques termes dans son récit A briefe and true report... (1588).
  • Le court lexique de John Smith.
  • Un vocabulaire recueilli par William Strachey, durant son séjour à Jamestown, en 1610-1611, et resté inédit.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Frank T. Siebert Jr., Resurrecting Virginia Algonquian from the dead: The Reconstituted and Historical Phonology of powhatan in Studies in Southeastern Indian Languages, Athens, The University of Georgia press, 1975 (ISBN 0-8203-0334-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]