PowerPC 620

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le PowerPC 620 était un microprocesseur RISC 64 bits basé sur l'architecture PowerPC, développé conjointement par Apple, IBM et Motorola. Il fait partie avec les PowerPC 602, PowerPC 603 et PowerPC 604 de la deuxième génération de PowerPC (ou G2). Il a été à peine utilisé par quelques prototypes de Bull avant d'être abandonné.

Architecture[modifier | modifier le code]

Destiné aux stations de travail et aux systèmes multiprocesseurs, le PowerPC 620 était le premier PowerPC à architecture 64 bits. Il pouvait exécuter quatre instructions par cycle d'horloge. Il avait deux unités de calcul en entiers, deux unités de calcul en virgule flottante et deux unités de gestion des branchements. Il intégrait 7 millions de transistors et, malgré sa fréquence inférieure au PowerPC 604 (133 MHz), il était bien plus puissant que celui-ci.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

PowerPC 620[modifier | modifier le code]

  • date d'introduction : septembre 1994
  • finesse de gravure : 0,5 micromètres
  • nombre de transistors : 7 millions
  • taille : 311 mm2
  • fréquence : 133 MHz
  • tension électrique : 3,3 V
  • registres et chemin de données 64 bit
  • bus d'adressage 40 bit, bus de données 128 bit (2 x 64)
  • taille de la mémoire cache :
    • niveau 1 : 32 Kio (instructions), 32 Kio (données)
    • niveau 2 : 128 Kio
  • performances : SPECint92 : 225/ SPECfp92 : 300