PowerJet SaM146

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SaM146
SaM 146 mockup.jpg
Maquette du PowerJet SaM146.

Constructeur PowerJet
Premier vol 2011
Utilisation Sukhoï Superjet 100
Caractéristiques
Type Turboréacteur
Longueur 2070 mm
Diamètre 1224 mm
Masse 2281 kg

Le SaM146 est un turboréacteur produit au sein de PowerJet, société commune 50/50 entre Snecma (Safran) et NPO Saturn.

Le SaM146 est destiné au marché des avions de 100 places et a été sélectionné en 2003 pour équiper le Sukhoï Superjet 100, l'avion régional russe le plus récent dans sa catégorie. Cet avion fait appel à des industriels du monde entier, reconnus dans le domaine de l’aéronautique (la part de production occidentale représente 60%, dont 33% pour la France).

Le moteur SaM146[modifier | modifier le code]

PowerJet SaM146 au Salon du Bourget 2007

Le moteur SaM146 est disponible en deux versions, avec des poussées maximales de 7 et 8 tonnes : le SaM146 1S17 (17 300 lb de poussée) équipant le Sukhoi Superjet 100-95B et le SaM146 1S18 pour le Sukhoi Superjet 100 version Long Range (17 800 lb de poussée).

Il est assez compact, avec une longueur de deux mètres. Le taux de dilution (rapport volumétrique du flux froid sur le flux chaud) est de 4,43. Grâce à une architecture optimisée, il offre aux opérateurs une réduction de la consommation de carburant et des coûts de maintenance.

Snecma produit la partie « chaude » (chambre de combustion, turbine et compresseur haute pression), les systèmes auxiliaires et s’occupe des essais en vol, tandis que NPO Saturn prend en charge les parties basse pression, la soufflante, ainsi que l'intégration finale du moteur et les essais au sol.

La première rotation au banc a eu lieu le 9 juillet 2006. Le premier vol a eu lieu le 6 décembre 2007 au centre d'essais en vol de Joukovski, il était alors accroché sous l'aile d'un Iliouchine Il-76LL spécialement modifié pour servir de banc d'essai volant. Les essais se sont déroulé en deux étapes : la première à Joukovski et la seconde dans les installations d'essai de Snecma à Istres au cours du premier trimestre 2008[1].

PowerJet a passé le cap des 100 moteurs produits en 2014. Le nombre de livraisons du SaM146 devrait fortement augmenter dans les prochaines années car le carnet de commandes de SCAC (Sukhoi Civil Aircraft Company) s’élève à 182 commandes de SSJ100. La montée en cadence de la production augmentera ainsi de 25 avions en 2013 à 40 en 2014, puis 50 en 2015[2]. Pour PowerJet, ces commandes d’avions représentent un objectif de production de 100 moteurs par an dès 2015[3].

Le SaM146 en opération[modifier | modifier le code]

Depuis son entrée en service en avril 2011, le SaM146 affiche un taux de fiabilité de 99,9% et a démontré son opérabilité dans tous les environnements, chauds et froids avec des conditions d'utilisation intensives.

Le moteur équipe notamment des avions des compagnies mexicaine Interjet, russes Aeroflot, Moskovia Airlines, Yakutia Airlines, Gazpromavia, Centre-South et UTair, ainsi que Lao Central Airlines (Laos) et Sky Aviation (Indonésie).

PowerJet SaM146 au Salon du Bourget 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Julian, « Premier vol pour le SaM146 », Air et Cosmos, no 2104,‎ 14 décembre 2007, p. 30 (ISSN 1240-3113)
  2. Gabrielle Carpel, « Montée en cadence du SuperJet », Air et Cosmos n°2413, 4 juillet 2014
  3. Tom Zaitsev, « PowerJet set to throttle up SaM146 rates », Flight International, 4 mars 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :