Pouvoir unique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pouvoir Unique)
Aller à : navigation, rechercher

Dans la série La Roue du temps de Robert Jordan, le Pouvoir unique est la force qui maintient en mouvement continu la Roue du temps. Il est puisé de la Vraie Source, qui est elle-même constituée de deux parties bien distinctes : le Saidin, partie masculine et la Saidar, partie féminine. Ce pouvoir (semblable à de la magie) est utilisé par les hommes et femmes sachant canaliser.

Nature de la Vraie Source[modifier | modifier le code]

La Vraie Source est la source du Pouvoir Unique. Elle est divisée en une moitié femelle (la saidar) et une moitié mâle (le saidin), qui œuvrent à la fois ensemble et l'une contre l'autre pour faire tourner la Roue du Temps. La Vraie Source ne peut être épuisée par les personnes canalisant, de la même façon qu'une rivière ne peut être épuisée par une roue à aubes. Chaque moitié du Pouvoir unique ne peut être utilisée que par les personnes du sexe associé (le saidin pour les hommes et la saidar pour les femmes).

Les utilisations du Pouvoir unique sont nombreuses : on peut soulever une personne, créer des boules de feu, invoquer des éclairs, faire pleuvoir, etc...

Cependant, il y a aussi des utilisations spécifiques du Pouvoir Unique, appelées Talents. Voici une liste non complète de Talents :

  • Guérir : permet de guérir une personne d'une maladie, d'une blessure.
  • Voyager : aller d'un endroit connu à un endroit que l'on connaît.
  • Planer : pour se rendre à partir d'un lieu qu'on connaît à un lieu que l'on ne connaît pas. Ce moyen est plus lent que le Voyage.
  • Compulsion : un moyen par le Pouvoir d'obliger quelqu'un à faire quelque chose contre son gré. Ce Talent est principalement utilisé par les Réprouvés mais est aussi possédé par Liandrin à un moindre degré.
  • Contrôler le temps : spécialité du Peuple de la Mer, permet à ceux-ci de donner un vent favorable pour naviguer et éviter des tempêtes en contrôlant les vents.
  • Lire les Ter'angreal : redécouvert par Aviendha, ce Talent permet, en manipulant le ter'angreal, de comprendre sa fonction.
  • Prédiction : permet de connaître quelques grands changements du Dessin. Elaida le possède occasionnellement.
  • Voir les Ta'veren : ce Talent est encore plus rare que les dits Ta'veren. Siuan Sanche est une des rares personnes le possédant (cf. Tome 3 en V.F. (Le Cor de Valère)).
  • Rêver : les rêveuses ou rêveurs sont très rares. Ce talent permet d'accéder au Monde Invisible ou "Tel'aran'rhiod".

Differences dans le Pouvoir Unique[modifier | modifier le code]

Il y a de nombreuses différences entre le saidin et la saidar. Il est impossible pour une femme canalisant la saidar d'apprendre à un homme à canaliser le saidin. Un proverbe utilisé dans la série dit : « Un chat peut-il apprendre à un chien à grimper aux arbres et un oiseau apprendre à un poisson à voler? ». Mais les différences ne s'arrêtent pas là. En effet, le Pouvoir Unique est constitué de cinq flots distincts, qui sont :

  • L'Eau
  • L'Air
  • L'Esprit
  • Le Feu
  • La Terre

Or ces flots ne sont pas répartis de la même facon chez les hommes et chez les femmes. Ainsi en général, les hommes sont plus habiles à utiliser le Feu et la Terre et les femmes l'Eau et l'Air. L'Esprit cependant est également réparti entre les deux sexes. Le mode d'utilisation du canalisage pour certaines actions varie de la même façon selon les personnes. Ainsi si une femme veut éteindre un feu, elle utilisera des flots d'Eau, tandis qu'un homme dispersera la chaleur par des flots de Feu (une femme essayant cela aura de fortes chances de se brûler). Une autre différence entre les Hommes et les Femmes dans l'utilisation du Pouvoir Unique est la manière de faire un Portail, pour Voyager. Alors que les femmes créent une similitude dans le dessin dans les deux endroit entre lesquels elles veulent se rendre, les hommes forent un trou dans le dessin, le distordant, pour se rendre d'un endroit à un autre. Si l'un ou l'autre sexe essaie l'autre méthode, il risque de se faire annihiler par le dessin.

Organisations avec le pouvoir[modifier | modifier le code]

Aes Sedai[modifier | modifier le code]

Les Aes Sedai sont, à l'heure actuelle, les femmes qui canalisent la saidar. La Tour Blanche, à Tar Valon, est l'endroit où elles sont entraînées avant d'être officiellement appelées Aes Sedai (Servants de Tous dans l'Ancienne Langue). Le plus haut poste est détenu par l'Amyrlin, qui est élue à vie par l'Assemblée de la Tour. Depuis la fondation de Tar Valon, les Aes Sedai ont joué un rôle majeur dans la diplomatie internationale. On dit que ce sont elles qui installaient les Rois et les Reines sur les trônes. Ce sont elles aussi qui règlent les conflits majeurs. Chez les Aes Sedai, l'apprentissage du Pouvoir se fait en trois temps :

  • Novices : elles sont tout de blanc vêtues, et n'ont quasiment pas le droit de canaliser. Elles effectuent des corvées pour entraîner le corps et l'esprit. Elles sont extrêmement cadrées pour éviter de se « brûler » en attirant trop de pouvoir. Elles apprennent le contrôle d'elles-mêmes et de la saidar.
  • Acceptées : elles sont aussi habillées de blanc, mais avec une frange au bas de la robe et des manches, striées des 7 couleurs de chaque Ajah, et portent un anneau en forme de serpent qui se mord la queue. Elles ont une bien meilleure maîtrise du Pouvoir, et peuvent même donner des cours à des novices. Du temps pour l'étude leur est accordé.
  • Aes Sedai : après avoir prêté les Trois Serments, elles se distinguent par leur aspect d'éternelle jeunesse, et il est impossible d'estimer leur âge. Étant réparties par Ajah, elles en portent principalement la couleur, ne serait-ce que par leur châle. Leur maîtrise du Pouvoir est censée être au paroxysme, les rendant capables de rester calmes dans n'importe quelle situation. Certaines se consacrent à la recherche de connaissances et Talents perdus (Ajah Brune), d'autres au combat contre l'ombre (Ajah Verte), d'autres à la Guérison (Ajah Jaune), la Diplomatie (Ajah Grise), la logique (Ajah Blanche), les hommes qui canalisent (Ajah Rouge), ou les grandes causes (Ajah Bleue).

Asha'man[modifier | modifier le code]

Regroupés dans la Tour Noire en Andor, par opposition à la Tour Blanche (bien que la Tour Noire ne soit qu'une ferme étendue et cernée d'un mur noir en construction), les Asha'mans sont une organisation créée par Rand al'Thor, dans le but d'avoir des armes pour se battre. Ce sont tous des hommes qui canalisent, et représentent donc un danger. Dans l'Ancienne Langue, Asha'man signifie Gardien, dans le sens de gardien de la justice et de la vérité, qui ne se bat que pour une juste cause. Cependant, leur rôle est essentiellement la destruction. Le leader des Asha'man est le Dragon Réincarné, mais celui-ci s'occupant de préparer le Monde à la Dernière Bataille, la personne qui les contrôle est Mazrim Taim. Leur entraînement est totalement différent de celui des femmes. Les Asha'man accomplissent tout avec le Pouvoir Unique, pour gagner en maîtrise beaucoup plus rapidement. Ils sont entraînés par Mazrim Taim, qui se fait appeler le M'hael (« Leader » en Ancienne Langue), un faux Dragon qui s'est rapproché de Rand après son amnistie pour les hommes qui canalisent.

Il y a trois étapes dans l'évolution du statut des Asha'man :

  • Soldat : c'est le grade le plus bas de la hiérarchie de la Tour Noire. Vêtus d'une veste noire et d'une épée, ils sont entraînés à manier l'épée et le Pouvoir en même temps dans le but de se défendre en toute circonstance. Les corvées sont réalisées avec le pouvoir, et il arrive que certains meurent de cette façon, ou qu'ils deviennent fous après deux jours d'apprentissage.
  • Dédiés : en plus de la veste noire, ils portent une épingle sur le col en forme d'épée. Ils sont plus puissants que les soldats en général, et peuvent souvent Voyager, ce qu'ils font pour recruter de nouveaux adhérents. Ils partent en guerre en cas de besoin.
  • Asha'man : l'épingle en forme d'épée est contrebalancée par une autre en forme de Dragon en émail rouge. Ils sont aux commandes des dédiés et des soldats. Ils sont spécialisés dans l'utilisation du Pouvoir en tant qu'arme, comme ils l'ont démontré à la Bataille des Puits de Dumaï.

Dans l'Ere des Légendes[modifier | modifier le code]

Certains chercheurs ont essayé de trouver une source commune au canalisage. C'est le cas de Mierin Eronaile (voir Lanfear), qui après des années de recherche a découvert un moyen pour les hommes et les femmes de canaliser à partir de la même source. Elle a ainsi foré un trou qui se révèlera être un passage vers la prison du Ténébreux. Ce type de canalisage se fait à partir du Ténébreux lui-même et s'appelle le Vrai Pouvoir, beaucoup plus corruptible et addictif que le Pouvoir Unique.

La Destruction du Monde et la souillure du Saidin[modifier | modifier le code]

Après l'Attaque du Shayol Ghul pendant la Guerre du Pouvoir par Lews Therin Telamon et les Cent Compagnons (les 113 plus puissants hommes canalisant le saidin dans l'Ère des Légendes), le Ténébreux, réenfermé dans sa Prison, a placé une souillure sur le saidin, rendant fou tout homme qui canalise. Tous les hommes canalisant sont devenus fous et ont détruit le Monde, plongeant celui-ci dans une nouvelle Ère, où la crainte d'un homme qui canalise le saidin est plus forte que l'imminence de la Tarmon Gai'don, la Dernière Bataille.

Depuis la Destruction du Monde, la face de la Terre a changé. En effet, les continents ont bougé et des montagnes s'élèvent dans les anciennes plaines. Pour éviter qu'une nouvelle destruction du Monde ne s'accomplisse, les membres de l'Ajah Rouge se consacrent à la recherche et à la neutralisation des hommes qui peuvent canaliser, craignant la Folie qui s'empare d'eux irrémédiablement. En effet, la souillure du saidin, de nature inconnue, est une nappe au-dessus du saidin, ce qui empêche les hommes qui canalisent de rester sains, cette souillure s'insinuant en eux à chaque utilisation du Pouvoir. Leur corps commence à pourrir et il se peut qu'ils entendent des voix, devenant fous.

En rapport avec le Pouvoir[modifier | modifier le code]

De nombreux objets sont reliés au Pouvoir unique. C'est le cas des angreals, sa'angreals et des ter'angreals. Ils ont été créés avec le Pouvoir, dans le but d'utiliser le Pouvoir (les angreals pour canaliser plus de Pouvoir, les sa'angreals pour pouvoir en attirer encore plus, et les ter'angreal pour des usages aussi multiples que variés).

Certaines épées, notamment celles marquées du héron, symbole d'un maître ès-armes, ont souvent été forgées avec le Pouvoir. Elles n'ont ainsi pas besoin d'être aiguisées et ne se brisent pas.

Les sceaux sur la prison du Ténébreux sont en cuendillar, de l'acier renforcé par le Pouvoir qui les rend indestructibles.

Les Voies sont des routes hors du Monde qui permettent de se déplacer plus vite que dans le monde réel, même si de nos jours elles sont devenues dangereuses.