Poutine. Corruption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La distribution du rapport Poutine. Corruption

Poutine. Corruption (en russe : Путин. Коррупция) est un rapport sur la corruption dans l'entourage de Vladimir Poutine publié par le Parti de la liberté populaire (Партия народной свободы) en Russie. Le rapport a été présenté lors d'une conférence de presse le 28 mars 2011.

Le rapport a été écrit par les coprésidents du parti Vladimir Milov, Boris Nemtsov et Vladimir Ryjkov, ainsi que la porte-parole du mouvement Solidarité Olga Chorina.

Le contenu[modifier | modifier le code]

Le rapport décrit l’enrichissement de Vladimir Poutine et ses amis, y compris les 26 palais et les cinq yachts utilisés par Poutine et Dmitri Medvedev.

Le contenu du rapport[modifier | modifier le code]

  • Présentation
  • L'enrichissement des membres de la coopérative Ozero
  • Poutine et ses amis milliardaires
  • Deux esclaves sur une galère dorée
- Des yachts
- Des villas et des palais
- Des montres
- Des maisons et des voitures
  • Conclusion[1]

La publication[modifier | modifier le code]

La couverture du rapport de Poutine. Corruption

La publication du rapport a été réalisée grâce à un appel de fonds auprès du public. À cette fin, un compte a été ouvert dans le système de transfert d'argent opéré par Yandex. Le compte est supervisé par un conseil incluant le rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, Dmitri Mouratov, le journaliste Oleg Kachine, l’économiste Irina Yasina et l'écrivain Oleg Kozyrev[2]. Au cours du premier mois 1 838 209 roubles ont été recueillis.

Le 13 avril, un appel d'offres a été lancé pour le choix de l'imprimerie. Il a été remporté par la maison d'impression qui offrait le meilleur prix unitaire par exemplaire imprimé, soit 4,05 roubles. Ainsi, en tenant compte de la commission de 3 % de Yandex, il sera possible d'imprimer 440 000 exemplaires.

Le compte reste ouvert et la collecte de fonds se poursuit. Le numéro de compte est mentionné sur les couvertures des brochures[3].

Le rapport est également disponible sur le site web Poutine. Résultats. On peut y trouver des informations sur la collecte de fonds, des nouvelles et des vidéos. Sur le même site sont également accessibles d'autres rapports sur Vladimir Poutine.

Une couleur gris brun a été choisie pour la couverture du rapport. Selon Vladimir Ryjkov, elle « symbolise la substance, qui inonde notre pays, et la rouille, qui a couvert notre État[4] ».

La distribution[modifier | modifier le code]

Initialement, une impression limitée de 11 000 exemplaires a été publiée avec les fonds des coprésidents. Sa distribution a commencé après la présentation de 28 mars 2011 et elle été rapidement épuisée.

En juin le premier lot du tirage publié grâce aux dons du public était prêt. La distribution a été lancée le 11 juin à Vladimir et le lendemain à Moscou. Boris Nemtsov a participé à ces deux événements[5],[6].

Les 16 et 17 juin la police a arrêté six militants de l'opposition, qui voulaient distribuer le rapport aux participants du Forum économique international de Saint-Pétersbourg. Selon la police, les activistes ont tenu un rassemblement non autorisé[7],[8],[9]. Un autre militant a été arrêté le 23 juin à Moscou[10].

Les rapports précédents[modifier | modifier le code]

Boris Nemtsov et Vladimir Milov avaient auparavant publié les rapports suivants:

  • Poutine. Les résultats. 10 ans - juin 2010. Il s'agit d'une édition révisée du rapport de Poutine. Le résultats, sorti en 2008.
  • Loujkov. Les résultats - septembre 2009 (première édition)
  • Sotchi et les jeux olympiques - avril 2009
  • Poutine et la crise - février 2009
  • Poutine et Gazprom - septembre 2008
  • Poutine. Les résultats - février 2008

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]