Poursuite (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poursuite.

La poursuite est une compétition de cyclisme sur piste individuelle opposant deux cyclistes. Deux coureurs s'affrontent sur une distance déterminée. Ils prennent le départ en deux points opposés de la piste.

Règlement[modifier | modifier le code]

Les deux coureurs partent en même temps d'une position diamétralement opposée au milieu de chaque ligne droite de la piste. Est déclaré vainqueur le coureur qui rejoint l'autre coureur ou le coureur qui enregistre le meilleur temps.

Les épreuves sont disputées sur la distance de :

  • 4 km pour les hommes
  • 3 km pour les femmes
  • 3 km pour les hommes juniors
  • 2 km pour les femmes juniors

Les compétitions se déroulent en deux phases :

  1. les séries qualificatives qui désignent les 4 meilleurs coureurs sur base du temps réalisé ;
  2. les finales[1].

Lors des Jeux olympiques, la compétition est organisée sur trois phases :

  1. Les séries qualificatives qui désignent les 8 meilleurs coureurs sur la base du temps réalisé ;
  2. Le premier tour de compétition : les 8 meilleurs coureurs sont opposés en fonction de leur temps réalisé en qualifications (le 1er contre le 8e, le 2e contre le 7e, etc.)
  3. Les finales : les 4 vainqueurs du premier tour de compétition disputent les finales.

À noter que les coureurs battus au premier tour de compétition sont classés de la cinquième à la huitième place selon le temps réalisé à ce stade de la compétition.

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Palmarès des championnats du monde : Masculin et Féminin.

Jusqu'en 1991, les championnats étaient organisés en deux épreuves distinctes : la poursuite amateur et la poursuite professionnelle. Depuis 1992, les titres professionnels et amateurs ont été réunifiés et sont appelés Open.

Les championnats du monde professionnels sont organisés depuis 1946.

Sur les années olympiques 1972, 1976, 1980, 1984 et 1988, les championnats du monde ont été remplacés par les épreuves olympiques équivalentes. Dans ce cas, le titre de champion du monde a été décerné au vainqueur olympique qui est également distingué par le maillot "arc-en-ciel" pour une année.

En 2012, l'épreuve disparaît des Jeux olympiques en tant qu'épreuve individuelle. Cependant, la poursuite est une des épreuves de l'omnium, nouvellement intégré au programme olympique.

Les coureurs qui excellent dans la poursuite sont généralement compétents lors des contre-la-montre disputés sur route, car l'effort est en partie identique (comme Bradley Wiggins ou Chris Boardman).

Les records du monde sont détenus par l'Australien Jack Bobridge en 4 min 10 s 534 et l'Américaine Sarah Hammer en 3 min 22 s 269.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les coureurs ayant réalisé les deux meilleurs temps disputent la finale pour les première et deuxième places. Un match pour la 3e place oppose les troisième et quatrième temps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]