Pour son gosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pour son gosse

Titre original The Soul Herder
Réalisation John Ford
Scénario George Hively
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Film Manufacturing Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre western
Sortie 1917
Durée 30 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pour son gosse (The Soul Herder) est un film américain muet (court-métrage) réalisé par John Ford, sorti en 1917.

C’est le quatrième film réalisé par Ford, et le premier de sa longue collaboration avec Harry Carey. Celui-ci, vedette d'une série de films ayant pour héros le personnage de Cheyenne Harry, n'était pas satisfait de son metteur en scène précédent ; le frère ainé de John, Francis Ford, vedette de Hollywood à l'époque, a alors suggéré de « donner sa chance » à son jeune frère, qui n'avait jusqu'alors réalisé que trois films[1]. Ford considérait Pour son gosse comme sa première « vraie » réalisation[1].

Le film est considéré comme perdu[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un mauvais garçon, Cheyenne Harry, sauve et recueille une petite fille dont le père a été tué et, sur les conseils de l'enfant, il endosse le costume de pasteur du défunt.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Un critique du Moving Picture World décrit une des scènes du film : « [Cheyenne Harry] entre dans le saloon à cheval et force tout le monde à aller à l’église. Après le service, il déclare que le Seigneur aime ceux qui donnent de bon cœur. Debout à la sortie, il tient le plateau pour la quête d'une main et le revolver de l'autre, les forçant tous à s’exécuter. Il utilise l'argent pour renvoyer les femmes de mauvaise vie dans leurs foyers respectifs »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Joseph McBride, A la recherche de John Ford, traduction de Jean-Pierre Coursodon, Institut Lumière/Actes Sud, 2007
  2. a et b SilentEra.com
  3. Arthur W. Courtney, article dans Moving Picture World (1917), cité par Joseph McBride, op.cit

Liens externes[modifier | modifier le code]