Pour en finir avec le travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pour en finir avec le travail est le titre d'un recueil de « Chansons du prolétariat révolutionnaire » qui a paru sous forme de disque vinyle produit en 1974 par Jacques Le Glou et a été réédité en CD en 1998. On y trouve des chansons révolutionnaires anciennes et des détournements de chansons à la mode, le tout présenté de façon assez facétieuse jusque dans les notices historiques qui accompagnent les textes : nombre de textes sont prétendument anonymes et la musique attribuée au folklore, alors qu'en explorant les choses plus profondément on découvre que les auteurs sont connus et que certaines musiques sont celles de chants connus, comme La Makhnovstchina attribuée à un anonyme ukrainien voire à Nestor Makhno sur une mélodie du « folklore russe », alors que le texte est d'Étienne Roda-Gil et que la mélodie est celle d'un hymne bolchevique.

Guy Debord a détourné deux des chansons : La Java des Bons-Enfants (attribuée à un membre de la bande à Bonnot, Raymond Callemin) et Les Journées de mai (attribuées à un membre resté anonyme du groupe Les Amis de Durruti, actif en mai 1937 à Barcelone). Debord est également l'auteur du détournement des neuf notices historiques qui accompagnent les chansons[1].

Les chansons sont interprétées par Jacques Marchais, Vanessa Hachloum, pseudonyme, pour ce disque, de Jacqueline Danno, et Michel Devy.

Ces chansons ont été reprises maintes fois, entre autres par le chanteur libertaire Serge Utgé-Royo dans son recueil Contrechants ... de ma mémoire ou le groupe anarcho-punk René Binamé[2] et Marc Ogeret dans l'album Chansons contre[3].

L'édition actuellement disponible s'intitule Les Chansons radicales de Mai 68 (CD digipack EPM, 2008), le titre Pour en finir avec le travail n'apparaissant qu’au verso et sur le dos de la pochette.

Titres[modifier | modifier le code]

Titre Texte Thème Auteur Compositeur Pastiche de auteur de l'original
L’bon dieu dans la merde Le Père Duchesne ; La révolution (anonyme)      
La Java des Bons-Enfants La Java des Bons-Enfants ; Le célèbre attentat d’Émile Henry à la fin du XIXe siècle Guy Debord Francis Lemonnier    
La Makhnovchtchina La makhnovchtchina Étienne Roda-Gil   musique d'un chant bolchevique russe Les Partisans  
Les Journées de mai   Barcelone, mai 1937 Guy Debord   El paso del Ebro chant de la guerre d'Espagne  
La vie s'écoule, la vie s'enfuit   Grève générale de l'hiver 1960-1961 Raoul Vaneigem Francis Lemonnier    
Il est cinq heures Mai 1968 Jacques Le Glou Jacques Dutronc Il est cinq heures Jacques Lanzmann
Chanson du CMDO Conseil pour le maintien des occupations Mai 1968 Alice Becker-Ho Jacques Douai Chanson du siège de La Rochelle Louis Aragon
La Mitraillette Mai 1968 Jacques Le Glou Francis Lai la Bicyclette popularisée par Yves Montand Pierre Barouh
Les bureaucrates se ramassent à la pelle La révolution Jacques Le Glou Joseph Kosma Les Feuilles mortes Jacques Prévert

Références[modifier | modifier le code]

  • EPM 984582 (1998) pour la réédition en CD
  • EPM 3017723 (2008) pour la réédition en commémoration de mai 68, sous le titre Les Chansons Radicales de Mai 68

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guy Debord, Correspondance, volume 5, page 117, Fayard, 2005.
  2. René Binamé, cd 71-86.21.36
  3. Chansons contre, Disque 33 tours, Vogue, CLVLX29 (1988 pour le CD, Disques Vogue).