Pouce levé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une main avec le pouce levé.

Le pouce levé, le pouce anglais ou le pouce baissé est un geste de la main dans lequel le poing est tenu fermé et le pouce pointé vers le haut ou le bas; il est utilisé dans la vie courante respectivement en signe d'approbation ou de désapprobation. Ces gestes ont pris une valeur métaphorique en anglais : "My boss gave my proposal the thumbs-up" signifie que le patron a approuvé la proposition (qu'il ait fait ou non le geste, ce qui peut sembler improbable dans le cadre formel du travail) et se traduirait en français grâce à l'équivalence : " Mon patron a donné le feu vert à mon projet".

Les caractères Unicode 👍 et 👎 représentent respectivement un pouce levé et un pouce baissé.

Origines[modifier | modifier le code]

Rome antique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pollice verso.
Pollice verso (1872) de Jean-Léon Gérôme est une des références de l’image du pouce baissé dans la culture populaire.

L’expression latine pollice verso est utilisée dans le contexte des combats de gladiateurs, pour désigner un geste de la main que faisaient les foules de la Rome Antique pour juger un gladiateur vaincu. Cependant, le type de geste décrit par cette expression pollice verso et le sens à lui donner reste imprécis, que ce soit d’un point de vue historique ou littéraire.

Dans la culture populaire, il a été supposé à tort que le pouce baissé signifiait la condamnation à mort d'un gladiateur en cas de défaite, le pouce levé épargnant quant à lui le combattant[1]. Cette image a été largement répandue au XIXe siècle par la peinture de Jean-Léon Gérôme Pollice verso qui représente le triomphe d'un gladiateur qui attend le verdict de la foule.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Une autre origine du geste remonterait à une coutume médiévale où le pouce levé symbolisait la réussite d'une transaction commerciale et scellait l'accord. Au fil du temps, le pouce levé en est venu à représenter l'harmonie et les bons sentiments.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes sur porte-avions américains ont adopté le pouce levé pour avertir l'équipage du pont qu'ils étaient prêts à partir et que les blocs-roue pouvait être retirés.

Moine bouddhiste chinois, parc olympique de Pékin, 2009.

Cela pourrait avoir pris son origine avec les Tigres volants basés en Chine, qui ont été parmi les premiers Américains impliqués dans la Seconde Guerre mondiale.

Les Chinois diraient «挺好 的» («Ting Hao de»), qui signifie «très bien/bon», et feraient le geste du pouce en l'air qui signifie en chinois "tu es le numéro un."

Les hauts fonctionnaires dans le gouvernement chinois y voient un grand signe de respect. Presque tout le monde en Chine (et dans le monde) reconnait ce geste.

Selon Luís da Câmara Cascudo, les Brésiliens ont adopté le pouce levé a force de regarder les pilotes américains basés dans le nord du Brésil lors de la Seconde Guerre mondiale.

La signification de ce geste à travers le monde[modifier | modifier le code]

Le pouce levé se traduit traditionnellement comme la plus vulgaire des insultes gestuelles dans certains pays du Moyen-Orient. Son interprétation la plus directe est "Va te faire foutre, mec !". Ce geste a les mêmes connotations péjoratives dans des contrées en Afrique de l'ouest, en Amérique du sud, en Iran, en Irak et en Sardaigne si l'on en croit le livre de Roger E. Axtell: The Do's and Taboos of Body Language Around the World."[5]

La signification de ce geste dans des contextes spécifiques[modifier | modifier le code]

Ce geste est utilisé par les auto-stoppeurs pour demander à faire de l'auto-stop.

En plongée, ce signe signifie "remonter", et ne doit surtout pas être confondu avec le signe "OK" (main ouverte, pouce et index joints)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Quelques idées reçues à propos de Rome, Université de Liège