Potorous tridactylus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Long-nez (homonymie).

Potoroo à long nez

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Potorous tridactylus

Classification
Règne Animalia
Classe Mammalia
Sous-classe Marsupialia
Ordre Diprotodontia
Famille Potoroidae
Genre Potorous

Nom binominal

Potorous tridactylus
Kerr, 1792

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Potoroo à long nez (Potorous tridactylus) ou encore kangourou-rat à long nez est une espèce de potoroo australien. Des spécimens de cette espèce, considérée comme éteinte depuis 125 ans, ont été redécouverts à partir de 1994 [1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (22 mai 2012)[2], Catalogue of Life (22 mai 2012)[3] et NCBI (22 mai 2012)[4] :

  • sous-espèce Potorous tridactylus apicalis (Gould, 1851)
  • sous-espèce Potorous tridactylus tridactylus (Kerr, 1792)

Dénomination[modifier | modifier le code]

Ce Marsupial a été décrit pour la première fois vers la fin du XVIIIe siècle par John White un chirurgien naturaliste anglais.

Description[modifier | modifier le code]

Potorous tridactylus est un petit mammifère de couleur gris/brun et de la taille d'un gros "cochon d'inde" soit 1,8 kg pour environ 40 centimètres. Il est caractérisé par un long museau et une queue assez grande et épaisse. Cette dernière lui permettant une certaine stabilité dans ses mouvement du fait qu'il se déplace a la manière des kangourous.

Comportement et alimentaire[modifier | modifier le code]

Potoroo à long nez est solitaire et nocturne, c'est seulement a la nuit tombé qu'il par en quête de nourritures. La journée il préfèrera rester dans son trou ou dans la végétation.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ce kangourou-rat à long nez se nourrit de baies, racines, tubercules, herbes, champignons, insectes, larves....

Reproduction[modifier | modifier le code]

La femelle donne le jour a un seul fœtus d'une taille d'environ 1,5 centimètre et comme chez tous les Marsupiaux ce dernier va poursuivre sa croissance dans la poche maternel. Juste après la mise bas du fœtus la femelle s'accouple de nouveau. La gestation dure 38 jours.

Menace et Adaptation[modifier | modifier le code]

L'UICN ne considère pas l'espèce comme étant en danger, mais elle est protégée localement et fait l'objet d'un programme de conservation[5].

Menace[modifier | modifier le code]

Potoroo est menacé dans certaine régions de son aire de répartition. En cause la concurrence avec les lapins, la chasse, les empoisonnement ou encore a cause du renard.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Potorous tridactylus s'est mieux adapté que nombres autres Marsupiaux au feux de brousses. En effet c'est quand tout a brulé qu'il peut se nourrir des champignons qui poussent sur les racines.

Ménagerie du jardin des plantes[modifier | modifier le code]

La Ménagerie Zoo du jardin des plantes de Paris/France détient un petit groupe d'individus. Ils sont parfaitement apprivoisés et donc pas farouches, aisément observables lors de la promenade. Souvent dans leurs petits nids au ras du sol avec petite tonnelle en bois sur mesure aux extrémités de leur cage/enclos ou dans la gamelle. Parfois, souvent lorsqu'il pleut, seul le bout de leur nez dépasse de leur enclos intérieur.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :