Potentilla sterilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir faux fraisier.

Potentille faux fraisier

Description de cette image, également commentée ci-après

Potentilla sterilis - Atlas des plantes de France, 1891

Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Potentilla

Nom binominal

Potentilla sterilis
(L.) Garcke, 1856

La Potentille faux fraisier ou Potentille stérile (Potentilla sterilis), parfois appelée Fraiserat ou Fraisier stérile est une espèce de plante vivace de la famille des Rosaceae ressemblant aux fraisiers.

Noms scientifiques et étymologie[modifier | modifier le code]

Potentilla sterilis (L.) Garcke = Potentilla fragariastrum Ehrh.

  • Du latin potens : puissant (propriété tonique des plantes du genre potentille)
  • Du latin sterilis : stérile car cette plante ne fructifie pas comme le fraisier (ne forme pas de fraise)
  • Du latin fragaria : fraisier par ressemblance au fraisier

Description[modifier | modifier le code]

Aspect général

La potentille faux fraisier est une plante vivace de 5 à 15 cm[1], stolonifère, dont le port rappelle celui du fraisier des bois (Fragaria vesca).

Elle fleurit de février à mai. Les pétales sont blancs, espacés, échancrés en forme de cœur. Les fleurs mesurent 10 à 15 mm de diamètre[1].
Les faux-fruits, appelés " fausses fraises " sont réduits. Ils sont secs et ne ressemblent pas à une fraise. Ils portent moins d'akènes que celle-ci, d'où le nom de sterilis. Mais ces akènes ont un volume légèrement supérieur, et sont de couleur blanchâtre ou jaunâtre.

Les folioles des feuilles portent 8 à 12 dents écartées[2], la dent terminale étant plus courte que ses deux voisines (contrairement aux fraisiers).

C'est une plante mellifère. Elle ne possède pas de propriété médicinale particulière contrairement aux autres membres de la famille des potentilles.

Habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce subatlantique vivant de 0 jusqu'à 1 500 mètres d'altitude[2] qui est absente des régions méditerranéennes.

Elle apprécie la mi-ombre, les sols assez frais et profonds, plutôt neutres.

On la trouve dans les bois (hêtraie-chênaie), les haies, les coupes forestières, les landes, les pelouses, le long des chemins.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b R. Fitter, A. Fitter, M. Blamey, Guide des fleurs sauvages, Delachaux et Niestlé, Paris 1976, 7e éd. 2011, ISBN 978-2-603-01054-9
  2. a et b P. Fournier, Les quatre flores de France, éd. P. Lechevalier, Paris 1961

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Duchesnea indica, ou fraisier des Indes, est aussi appelé « faux fraisier »

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]