Posthume Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Posthume Records

alt=Description de l'image L-17598-1261849444-2.jpg.
Fondation 2000
Fondateur Hibou
Genre Industriel, Hardcore
Pays d'origine Drapeau de la France France
Site web posthume.free.fr

Posthume Records est un label fondé à Paris en 2000. Géré par Hibou[1] depuis sa création, le label est orienté sur les musiques électroniques dites "alternatives". Le passé Gothique, EBM, Industriel d'Hibou ainsi de la scène Techno Hardcore et Gabber ont principalement influencés la direction musicale du label depuis sa création.

De 2001 à 2007, Phuture Rave Distribution[2] a géré toutes les sorties de Tombe Records et SFRT Records.

Suite à la décision de Phuture Rave d'arrêter leurs productions, une solution alternative sur CD a été choisie pour maintenir les prochaines sorties du label, Officially Dead Records a donc vu le jour dans cette même année 2007.

Suite de la conséquence de fin de leurs productions respectives sur "Dark Temple Records" via AudioGenic et "Tombe/SFRT Records" via Phuture Rave, Joshua et Hibou décident de travailler ensemble et fondent un sous-label commun, le résultat en fut "UnderDark Records" en 2009.

Afin de célébrer la décennie du label (2001/2011) et de fournir gratuitement des productions aux auditeurs, un nouveau sous-label voit le jour en 2011 sous l'appellation "Division 44 Records".

Tombe Records[modifier | modifier le code]

Le label est créé en 2000 et distribué en 2001 par Phuture Rave Distribution localisé en Angleterre. Ce sont les premières productions du label, pour un total de 6 sorties vinyl. Prévu pour être indépendant, le label passera sous la main de Phuture Rave en 2001 (Cross Bonnes UK) ; pour cette raison, le test pressing du Tombe 01 est différent de celui qui suivra sur Phuture Rave. Le morceau "Morgen" sera remplacé par "Kill Her". Dr. Strange[3] (chaudement recommandé par les Cross Bones) y produira 2 disques et restera comme une figure principale du label.

À noter également, la première production des Martyrs Of Doom, un projet dirigé par Hibou et incluant divers chanteurs.

  • Tombe 01: Hibou - It's Coming From The Ashes (2001)
  • Tombe 02: Hibou - Chrysanthemes (2002)
  • Tombe 03: Dr Strange - The Shedding Skin (2002)
  • Tombe 04: Hibou - Empoisonnés (2003)
  • Tombe 05: The Martyrs Of Doom / Soundsquare - Witchcraft Versions (2005)
  • Tombe 06: Dr Strange - Fear Of Dark Corners (2006)

SFRT Records[modifier | modifier le code]

Sous-label créé en 2005 et dédié uniquement aux versus. Un total de 2 sorties vinyl suite à la décision de Phuture Rave Distribution d'arrêter la production en 2007. Pour information, 2 autres productions furent planifiées et non publiées dont Skinner[4] (de Black Monolith Records[5]) versus Hibou ainsi que le 3e opus de Tieum versus Hibou, ce dernier aura plus de chances et sera produit ultérieurement via Officially Dead Records en 2008.

  • SFRT 01: Tieum versus Hibou - Mondes Invisibles (2005)
  • SFRT 02: Wilfuck versus Hibou - Le Phuture Est Présent (2007)

Officially Dead Records[modifier | modifier le code]

Sous-label créé en 2007, passage du disque vinyle au compact disque. Le label fut créé suite à la décision de Phuture Rave Distribution d'arrêter leurs productions. Basé sur un système de CD sur demande localisé aux États-Unis, toutes les productions seront disponibles en CD ainsi qu'en téléchargement MP3 via Amazon.com (pour le continent américain seulement).

  • OFF DEA 01: Hibou - A Suicide In Heaven (2007)
  • OFF DEA 02: Tieum versus Hibou - INRI (2008)
  • OFF DEA 03: Contagious Sense - Shag (2008)
  • OFF DEA 04: Jeff T - 2916 Souls (2008)
  • OFF DEA 05: Hibou - Une Nuit Au Pere Lachaise(2009)
  • OFF DEA 06: Frozen Herd And Adam Frost - Echoes From A Rotting Reign (2009)
  • OFF DEA 07: The Martyrs Of Doom - Les Deux Enfers (2009)
  • OFF DEA 08: Hibou At Cross Bones - A Decade Of Darkness (2010)
  • OFF DEA 09: Break It, Dub It, Chill It (versions)(2010)
  • OFF DEA 10: Thrill It, Grab It, Blast It (versions) (2010)
  • OFF DEA 11: Hibou - (2000-2010) 10 Coffins (2011)

UnderDark Records[modifier | modifier le code]

Sous-label créé en 2009 par Joshua (musicien)[6] et Hibou. Produit et distribué par TBook Productions[7] France. À noter la participation de Funeral Womb en ce qui concerne la partie graphique du label (dessins et peintures).

  • UD01: Joshua Versus Hibou - Inconfessable (2009)

Division 44 Records[modifier | modifier le code]

Sous-label digital en libre téléchargement créé en 2011 pour célébrer les 10 ans du label Posthume. Ce label est en libre téléchargement, fournissant de ce fait des productions gratuitement aux auditeurs. Les premières productions de l'année 2011 jouent le rôle de compilations et autres raretés de label Posthume dans son ensemble. Le nom du label fait écho à l'emplacement où Allan Kardec est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

  • Division 44 01: Posthume Records - The Sacred And The Damned (Demos, Versions, Unreleased, Rarities) (2011)
  • Division 44 02: This Mortal Core - The Legend Of The Hanged Man's Tree (2011)
  • Division 44 03: This Mortal Core - Feel The Burn (2011)
  • Division 44 04: The Martyrs Of Doom - 11.11.11 (2011)
  • Division 44 05: Retrospective - The Sounds Of Posthume (2011)
  • Division 44 06: Ree Doom - Zombee Posse Brainz System (2012)
  • Division 44 07: This Mortal Core - Kill Her (Series 1) (2013)
  • Division 44 08: This Mortal Core - Kill Her (Series 2) (2013)

Personal Monster Records[modifier | modifier le code]

Sous-label digital commercial créé en 2011 pour répondre a la demande européenne de téléchargement MP3. La précédente plateforme de téléchargement était exclusivement dédiée à l'Amérique du Nord, désormais les auditeurs du monde entier peuvent bénéficier des productions du label.

  • Personal Monster 01: Contagious Sense - Candy To Candy Slut To Slut (2011)
  • Personal Monster 02: Raum 107 - People Surrounded By Ruins (2011)
  • Personal Monster 03: Hibou - 68 Degrees (2012)
  • Personal Monster 04: Hibou - The Green Hour (2012)
  • Personal Monster 05: Hibou - La Morphine Des Bohemes (2012)
  • Personal Monster 06: Contagious Sense - Baby Turns Slut (2012)
  • Personal Monster 07: This Mortal Core - When The Stars Talk (2012)
  • Personal Monster 08: Ciguë - Find Me (2012)
  • Personal Monster 09: Hibou - Foresight Versions (2013)
  • Personal Monster 10: Contagious Sense - Re/Shag (2013)
  • Personal Monster 11: Hibou - Contes Pour Fantomes En Mal D'Aventures Extraordinaires (2013)
  • Personal Monster 12: 14anger - Church Of The XIV (2013)
  • Personal Monster 13: Just A Pilgrim - Broyer Du Noir (2014)

The Martyrs Of Doom[modifier | modifier le code]

Un des multiples projet d'Hibou, incluant divers chanteurs de la scène Rock, Gothique, Métal, Industriel, Punk ou Trip-Hop.

Le projet a débuté avec Adrien du groupe Eon Megahertz dans le vieux Antibes en 2002. Les premiers morceaux des Martyrs Of Doom sont des versions alternatives de morceaux déjà existants d'Hibou ; par la suite, le groupe produira ses propres morceaux ainsi que des reprises comme "Planet Claire" des The B-52's ou "L'Amourir" des The Young Gods.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Adrien du groupe Eon Megahertz, Yann du groupe Cigue, Johell, Flo du roupe Binaire, Sandra C., Regina P. du groupe Copernic#[8], Pyron du groupe Pyrotoxxxn, Hibou.

Productions[modifier | modifier le code]

  • Tombe 05: The Martyrs Of Doom / Soundsquare - Witchcraft Versions (2005)
  • Dark Temple 04: The Martyrs Of Doom - The Invisible Tragedy (2006)
  • OFF DEA 07: The Martyrs Of Doom - Les Deux Enfers (2009)
  • Division 44 04: The Martyrs Of Doom - 11.11.11 (2011)

Contagious Sense[modifier | modifier le code]

Quand Hibou rencontre Sandra C. a Paris dans l'annee 2002, un projet Electro/Drum N'Bass/Industriel prend forme. Rapidement la formation trouve son chemin grace a un passe commun dans la culture aternative et gothique en particulier. Le nom du groupe (qui est en fait le refrain du morceau appele "Shag") a ete trouve et accepter a la sortie d'une soiree Gothique dans le nord de Paris. Sandra C. fait egalement partie d'autres projets autour de Posthume Records et a egalement produit une video pour Hibou "Les PLeureuses Part. 2" au Pere Lachaise.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Sandra C., Hibou

Productions[modifier | modifier le code]

  • OFF DEA 03: Contagious Sense - Shag (2008)
  • Personal Monster 01: Contagious Sense - Candy To Candy Slut To Slut (2011)
  • Personal Monster 06: Contagious Sense - Baby Turns Slut (2012)
  • Personal Monster 10: Contagious Sense - Re/Shag (2013)

This Mortal Core[modifier | modifier le code]

Ce groupe, qui est considéré comme un supergroupe, inclut plusieurs artistes indépendants qui ont participé au label Posthume Records au cours des 10 dernières années. L'idée est basée sur le modèle du supergroupe This Mortal Coil du label 4AD, et tout comme son prédécesseur, le but est de donner la possibilité aux artistes du label de travailler ensemble, mélanger leurs cultures musicales (comme le Punk, l'Ambient, le Hardcore, l'Electro, le Trip-Hop etc.) créant de la sorte quelque chose d'unique et parfois inattendu.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Trypod, The Mental Machine, Regina P. Copernic#, Raum 107, Lord Sinister, Sandra C., Hibou, Darkside, Kenny Kramp, Wilfuck, Adam Frost, Deathmaker, Joshua, Freeze, Pyrotoxxxn, Funeral Womb, Graustufe, Sysyphe, Litha, Middle M, Embrionyc, Dr Strange, Ciguë, The Relic, Ncall Requiem.

Productions[modifier | modifier le code]

  • Division 44 02: This Mortal Core - The Legend Of The Hanged Man's Tree (2011)
  • Division 44 03: This Mortal Core - Feel The Burn (2011)
  • Personal Monster 07: This Mortal Core - When The Stars Talk (2012)
  • Division 44 07: This Mortal Core - Kill Her (Series 1) (2013)
  • Division 44 08: This Mortal Core - Kill Her (Series 2) (2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]