Postal III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Postal.
Postal III
Image illustrative de l'article Postal III

Développeur Running with Scissors
Akella
TrashMasters Studios
Concepteur Running With Scissors

Début du projet 18 octobre 2006
Date de sortie 20 décembre 2011
Genre jeu de tir objectif
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme Mac OS X, Linux, Microsoft Windows, Xbox 360, PlayStation 3
Média DVD-ROM, Disque Blu-ray, Steam
Langue Anglais, russe
Contrôle Clavier, manette, souris

Moteur Source
Configuration minimum - PC
Processeur 1,5 GHz
Mémoire vive 512 Mo
Carte graphique 256 Mo

Postal III est un jeu vidéo de tir objectif développé par le studio TrashMaster d'Akella d'après la franchise du studio Running With Scissors[1]. Il est le troisième jeu de la franchise des jeux vidéo Postal[2].

Le jeu devait originellement être commercialisé sur Microsoft Windows, Linux[3],[2] Mac OS X[4] et Xbox 360, faisant de lui le premier jeu de la série Postal à être commercialisé sur console de jeux vidéo[5]. La version console a cependant été abandonnée faute de moyens financiers[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Postal III est la suite directe de Postal², le Postal Dude doit quitter Paradise City après toutes ses mésaventures avec son invasion de zombie (voir Apocalypse Week-end) et la bombe nucléaire qui a fait sauter la ville (fin de Apocalypse Week-End). Le Postal Dude s'échappe donc par un pont pour rejoindre la ville voisine qui est Catharsis. Arrivé là-bas, le Postal Dude doit trouver de petits boulots pour pouvoir repartir de la ville. Il doit aussi gagner du respect ; « bon », en rejoignant la police de la ville ou « mauvais », en rejoignant l'Oncle Dave ou le maire Chomo.

Jouabilité[modifier | modifier le code]

La nouvelle jouabilité de Postal III fait en sorte que celui-ci puisse sortir dans les pays où le deuxième épisode n'a pas pu être distribué. Elle consiste en fait à donner le choix au joueur d'être violent ou pas. Plus précisément, le jeu propose deux voies différentes entre lesquelles choisir :

  • Bon, dans laquelle le joueur est un policier non corrompu durant tout le jeu.
  • Mauvais, dans laquelle le joueur est un policier corrompu agissant dans l'illégalité.

À chaque fois que le joueur fait une mauvaise action, il est pénalisé. Au contraire avec de bonnes actions il est récompensé. Il est ainsi plus difficile de jouer un personnage violent car la violence n'est pas récompensée dans le jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu a été originellement intitulé Postal 3: Catharsis à compter du 18 octobre 2006, jusqu'à ce que le titre final ne devienne simplement Postal III[7].

Dans une entrevue sur le site Joystiq.com, le fondateur de Running With Scissors, Vince Desi, annonce une première date de commercialisation pour le premier trimestre de 2011[8]. La date de sortie a ensuite été fixée au 23 décembre 2011.

Communauté[modifier | modifier le code]

Postal III fonctionnant sous le moteur graphique Source de Valve, Running With Scissors a développé un SDK. La communauté a cependant commencé à apporter des modifications à Postal III avant que cet outil ne soit disponible, avec par exemple une caméra qui passe de la troisième personne à la première personne. La communauté à aussi trouvé le moyen de modifier le Source SDK afin de créer de nouvelles cartes pour le jeu.

Optimisation[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie, Postal III a connu de gros problèmes d'optimisation. Des problèmes de crashs, de lag et de difficultés à jouer ont été rapportés. Après plusieurs patchs, le jeu a commencé à être jouable mais c'est la communauté qui a réussi à régler tous ces soucis grâce à la modification d'un fichier texte[9].

Armement[modifier | modifier le code]

Sont présentes toutes les armes des épisodes et mods précédent (plus de 50). Il y a notamment :

  • Le Badger Saw, un blaireau enragé qui fait office de tronçonneuse ;
  • Le Chain Scythe, qui remplace l'énorme faux de Postal² ;
  • Une mitrailleuse conventionnelle qui tient dans une main ;
  • Le bidon d'essence (déjà présent dans Postal²) ;
  • Le pointeur laser qui permettra d'influencer les actions des animaux dans le jeu ;
  • Un fusil M16 classique.
  • La fameuse paire de ciseaux

Il y a comme dans Postal² des objets utilisables mais qui, cette fois-ci, servent beaucoup plus. Il existe par exemple un aspirateur qui peut aspirer toute sortes de choses et peut en plus rejeter les objets aspirées, à la manière du gravity gun de Half Life 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://runningwithscissors.com/main/index.php?PHPSESSID=db343395550831dc4c7c55b5c02c87be&topic=292.0
  2. a et b (en) The Source Engine On Postal III Is Still Coming To Linux Phoronix, 13 février 2011 (Article de Michael Larabel).
  3. (en) « Postal III - Interview with Running With Scissors », sur omgpcgames.com,‎ 3 mai 2008 (consulté le 3 mars 2010)
  4. (en) Webber Scott, « Running With Scissors - a GameZombie.tv Exclusive Interview », sur GameZombie.tv,‎ 26 mars 2008 (consulté le 5 avril 2008)
  5. (en) Linde Aaron, « Postal 3 Due Q2 2009 on PC, Xbox 360; PS3 Possible », sur Shacknews,‎ 18 décembre 2008 (consulté le 5 avril 2008)
  6. Test de Postal III sur jeuxvideo.com.
  7. (en) Desi Vince, « POSTAL3 In Development », sur Running With Scissors (consulté le 5 avril 2008)
  8. (en) « Desi: Postal 3 in final stages », sur joystiq.com,‎ 9 novembre 2010 (consulté le 9 novembre 2010)
  9. (en) lobski, « Postal 3 - HOW TO FIX PERFORMANCE PROBLEMS », sur Go Postal Forums

Liens externes[modifier | modifier le code]