69 (position sexuelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Position 69)
Aller à : navigation, rechercher
Position 69 (vue côté fellation).
Position 69 (vue côté cunnilingus).

Le 69 est une position sexuelle dans laquelle les deux partenaires stimulent avec la bouche le sexe de leur partenaire, dans le but de pratiquer mutuellement le coït buccal[1],[2],[3]. Les participants sont ainsi mutuellement à l'envers[3],[4]. Cette position peut impliquer deux personnes de n'importe quelle orientation sexuelle.

Description[modifier | modifier le code]

Le 69 est toujours considéré comme une position sexuelle au sens strict dans la mesure où il permet la pénétration : certains parlent alors de position intime. Dans une relation hétérosexuelle, il y a simultanément un cunnilingus et une fellation. Un couple peut rechercher la stimulation réciproque, et la simultanéité, ainsi un seul partenaire peut rechercher son orgasme ou les deux, et ces orgasmes peuvent être simultanés ou consécutifs, selon l'inspiration du couple. De même, les partenaires peuvent considérer le 69 comme des préliminaires seulement, et au contraire conduire à l'orgasme de l'un ou des deux partenaires.

Image attribuée[modifier | modifier le code]

Le nombre 69 en lui-même est une représentation figurative de cette position. En effet, si les boucles de ces deux chiffres sont considérées comme étant la tête des partenaires, le nombre 69 représente bien deux partenaires face-à-face, ayant chacun la tête au niveau du sexe de l'autre. Contrairement à ce que certains pensent, la position 69 n'est pas la 69e position décrite dans le Kâmasûtra. Par opposition, on nomme parfois « position 96 » l'absence d'activité sexuelle de deux personnes dans le même lit. L'éloignement entre des personnes qui se connaissent uniquement à travers Internet a de même donné lieu à la représentation de leur sexualité par le symbole %.

Cette pratique est décrite dans le passage du Kâmasûtra consacré au congrès buccal comme « le congrès du corbeau » :

« Lorsqu’un homme et une femme sont couchés en sens inverse, c’est-à-dire la tête de l’un vers les pieds de l’autre, et se livrent à cette espèce de congrès, cela s’appelle le congrès du corbeau. »

Représentations culturelles[modifier | modifier le code]

Peinture, dessin, gravure[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jean Rojiere, The Little Book of Sex, Ulysses Press,‎ 2001 (ISBN 1-56975-305-9)
  2. (en) Julie Coleman, Love, sex, and marriage: a historical thesaurus, Rodopi, 1999, (ISBN 90-420-0433-9), p.214
  3. a et b (en) Anil Aggrawal, Forensic and Medico-legal Aspects of Sexual Crimes and Unusual Sexual Practices, Boca Raton, CRC Press,‎ 2009 (ISBN 1-4200-4308-0), p. 380
  4. René James Hérail, Edwin A. Lovatt, Dictionary of Modern Colloquial French, Routledge, 1990, ISBN 0-415-05893-7, p.484

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]