Portrait de jeune homme (Botticelli, Florence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portrait de jeune homme.
Portrait de jeune garçon
Image illustrative de l'article Portrait de jeune homme (Botticelli, Florence)
Artiste Sandro Botticelli
Date Env. 1470
Technique Tempera sur bois
Dimensions (H × L) 51 × 33 7 cm
Localisation Galerie Palatine, Florence (Italie)

Le portrait de jeune garçon (en italien : Ritratto di giovane [ragazzo]) est une peinture de Sandro Botticelli, une tempera sur bois (51 × 33,7 cm) datant de 1470 environ, conservée à la Galerie Palatine à Florence.

Historique[modifier | modifier le code]

L'identité du personnage représenté ainsi que l'emplacement original du tableau demeure inconnue. L'œuvre était repertoriée dans les anciens inventaires de Palazzo Pitti depuis 1829 comme une réalisation de Andrea del Castagno. C'est Adolfo Venturi qui le premier attribua l'œuvre à Botticelli en situant sa réalisation dans la période de jeunesse de l'artiste. Cetta attribution est confirmée par d'autres critiques d'art comme Mandel, Bohm, Pons, Caneva, Luchs et Padovani.

Description[modifier | modifier le code]

Le jeune garçon est représenté en buste tourné des trois-quarts vers la gauche[1]la tête orientée vers les spectateur qu'il regarde, sur un fond de ciel azur devenant clair à l'horizon.

Il est vêtu d'un riche vêtement de couleur rouge fermé au col et la tête est couverte par un « chaperon » avec le typique ruban retombant sur les épaules. Ses cheveux noir méticuleusement coiffés encadrent le visage ; les grands yeux fixent intensément le spectateur ; le nez prononcé, les lèvres charnues et le menton rond. La regard en biais, dirigé de haut en bas confère au personnage un ton aristocratique de supériorité.

Analyse[modifier | modifier le code]

Le portrait fait transparaître une certaine intensité expressive, avec une individuation physionomiste, en faisant ressortir certaines particularités : grands yeux, nez très prononcé, lèvres charnues, menton rond.

Le portrait est dominé par une linéarité formelle qui n'hésite pas à sacrifier le rendu en volume.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette peinture constitue un des premiers tableaux dont le sujet n'est pas représenté de profil comme d'ordinaire mais des trois-quarts selon une tradition dérivée de la peinture flamande qui en Italie commença à remplacer le portrait de profil du Moyen Âge dans la seconde moitié du XVe siècle

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'opera completa del Botticelli, collana Classici dell'arte Rizzoli, Rizzoli, Milan, 1978.
  • Bruno Santi, Botticelli in I protagonisti dell'arte italiana, Scala Group, Florence, 2001 (ISBN 8881170914)
  • Pierluigi De Vecchi, Elda Cerchiari, I tempi dell'arte, volume 2, Bompiani, Milan, 1999 (ISBN 88-451-7212-0)
  • Gloria Fossi, Uffizi, Giunti, Florence, 2004 (ISBN 88-09-03675-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]