Porteurs-de-peau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porteurs-de-peau
Auteur Tony Hillerman
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Skinwalkers
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1986
Version française
Éditeur Rivages
Collection Rivages/Thriller
Date de parution 1989
Série Joe Leaphorn
Jim Chee
Chronologie
Précédent La Voie du fantôme Le Voleur de temps Suivant

Porteurs-de-peau (titre original : Skinwalkers) est le septième roman de Tony Hillerman paru en 1986.

Résumé[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un assaillant inconnu tente de tuer l'officier Jim Chee en tirant sur son mobile-home, et que trois autres personnes sont découvertes assassinées, dans différents lieux autour de la réserve navajo, Chee et le lieutenant Joe Leaphorn de la police tribale navajo ne trouvent que peu de mobiles ou d'indices, exceptés de petits morceaux d'os trouvés dans les corps et dans les douilles utilisées lors du tir contre Chee. Ils les conduisent à conclure que les assaillants et les victimes étaient engagées dans de la sorcellerie navajo, dont les pratiquants sont appelés Porteurs de peau. Leaphorn, un Navajo rationaliste, rejette la sorcellerie qu'il considère comme une superstition haineuse qui n'a pas de place dans la mythologie navajo, mais Chee, un yataalii ou homme-médecine, ne peut l'écarter d'un revers de main. Résoudre l'affaire leur demandera de trouver un équilibre entre les croyances navajos et le raisonnement inductif occidental, et de risquer leur vie sur les traces d'un tueur avant qu'il ne mette la main sur eux le premier.

Après la trilogie Leaphorn et la trilogie Chee, Porteurs de peau décrit la première rencontre entre les deux policiers. Il sera suivi de Le Voleur de temps.

Personnages[modifier | modifier le code]

Leaphorn est un officier d'âge mûr respecté, doté d'une intelligence et d'un esprit d'analyse exceptionnels, mais de peu de tolérance envers les superstitions, ce qu'il essaie d'équilibrer quand les traditions navajos s'entremêlent à son travail et à sa vie personnelle. Diplômé de l'université d'Arizona, il est resté dans la réserve pour faire plaisir à sa femme Emma, elle aussi passée par l'université mais cependant une Navajo traditionaliste, qui meurt de la maladie d'Alzheimer et n'a pas foi dans la médecine occidentale.

Chee est un jeune policier idéaliste récemment diplômé, enraciné dans la mythologie navajo, il vit dans un mobile-home miteux et officie comme yataalii, ou homme-médecine. Il est amoureux de Mary Landon, une femme blanche du Wisconsin qui enseigne dans la réserve, mais leur relation ne fonctionne pas : il ne veut pas quitter la réserve et elle ne peut s'adapter à la pauvreté de Chee et à son identité tribale.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté pour la télévision en 2002 sur la chaîne PBS.

Article connexe[modifier | modifier le code]