Porte Jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
12e arrt
Porte Jaune
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Bel-Air
Début Porte située à la rencontre de l’avenue de Nogent, de l’avenue de Fontenay et de la route Circulaire
Géocodification
Ville de Paris Z610
DGI Z610

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Porte Jaune

48° 50′ 20″ N 2° 27′ 36″ E / 48.838889, 2.46 ()

La porte Jaune est une porte de Paris, en France, située dans le 12e arrondissement de Paris, au nord-est du bois de Vincennes.

La porte Jaune a donné son nom à la route de la Porte-Jaune.

Situées dans le bois de Vincennes, la porte du Bel-Air, la porte Jaune et la porte de Saint-Mandé ne font pas partie des portes de l’agglomération parisienne.

Situation[modifier | modifier le code]

La porte Jaune est située dans le bois de Vincennes, à l’intersection de l’avenue de Nogent, de l’avenue de Fontenay et de la route Circulaire. Elle est voisine du lac des Minimes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La porte Jaune était située autrefois sur le territoire de la commune de Fontenay-sous-Bois [1] (appartenant alors - comme Paris - au département de la Seine et aujourd'hui au Val-de-Marne), dans la partie annexée à Paris par décret du 18 avril 1929.

Vie de quartier[modifier | modifier le code]

La porte Jaune étant située dans le bois de Vincennes, n'a pas de vie de quartier à proprement parler. Elle donne cependant sur le lac des Minimes et plus particulièrement sur l’Île de la Porte jaune qui abrite des chalets et restaurants. L’activité du secteur est donc très conditionée par celles des habitants de Paris qui viennent durant le week-end se promener dans le bois.

À proximité de la porte Jaune se trouve également La Cartoucherie de Vincennes et ses activités culturelles, notamment celle du Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine.

Transport[modifier | modifier le code]

La porte Jaune est essentiellement accessible par voiture et se trouve à 500 m de la gare (RER)(A) Fontenay-sous-Bois.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nomenclature officielle des voies publiques et privées [de Paris], édité par la Ville de Paris sous la direction de Jean Verdier, 8e édition, août 1972, XI pages + 836 pages
  • Nomenclature officielle des voies publiques et privées [de Paris], édité par la Mairie de Paris, 9e édition, mars 1997, XXIV pages + 670 pages, préface de Jean Tiberi, maire de Paris (ISBN 2-9511599-0-0) : cette voie y est curieusement rangée à la lettre L sous le titre « LA PORTE JAUNE ( )  » : voir à la page 277

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 8e édition, de 1972, de la Nomenclature officielle des voies publiques et privées [de Paris]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

En suivant les boulevards des Maréchaux (voir : Liste des boulevards des Maréchaux et des portes de Paris) avec un détour par les portes du bois de Vincennes :

Portes de Paris
sens anti-horaire Porte Jaune sens horaire
Porte de Vincennes Porte du Bel-Air