Porteño

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Porteño (au féminin Porteña) est une expression courante en Amérique du Sud désignant les habitants de certaines villes portuaires, et notamment de Buenos Aires, la capitale de l'Argentine.

Le Porteño est en général l'enfant d'émigrants, arrivés à Buenos Aires ou à Montevideo (généralement d'Europe) ou à Valparaíso. Le mot s'oppose originellement aux habitants des terres d'origine indigène : Amérindiens, Créoles ou encore Métis.