Portbou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portbou
Blason de Portbou
Héraldique
Drapeau de Portbou
Drapeau
Vue générale avec la gare
Vue générale avec la gare
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Gérone
Comarque Alt Empordà
Maire
Mandat
Josep Lluís Salas i Mallol (CIU)
2011-2015
Code postal 17497
Démographie
Gentilé Portbouenc, portbouenca
Population 1 374 hab. (2005)
Densité 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 25′ 34″ N 3° 09′ 32″ E / 42.426, 3.159 ()42° 25′ 34″ Nord 3° 09′ 32″ Est / 42.426, 3.159 ()  
Altitude 28 m
Superficie 921 ha = 9,21 km2
Bordée par Méditerranée
Divers
Saint patron Sant Jaume
Localisation
Localisation de Portbou

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Portbou

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

Voir sur la carte administrative des Pyrénées
City locator 14.svg
Portbou

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Portbou

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Portbou
Liens
Site web http://www.portbou.cat

Portbou est une petite ville espagnole à la frontière française au nord de la Catalogne, sur la mer Méditerranée. Elle est située dans la province de Gérone, dans la comarque la plus septentrionale de l'Alt Empordà.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Port-Bou se situe à l'extrême nord-est de la comarque de l'Alt Empordà, au point le plus oriental de la frontière franco-espagnole, sur le littoral méditerranéen.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le littoral de Portbou est constitué d'une série de plages, propices à la plongée sous-marine.

  • Plage del Pi (Platja del Pi) ;
  • « Les trois petites plages » (Les tres platjetes) ;
  • La plage principale (dite Platja Gran) ;
  • Plage du Claper (Platja del Claper).

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La gare de Portbou constitue toujours aujourd'hui un relais important dans le transit ferroviaire entre la France et l'Espagne.

Portbou abrite également un petit port de plaisance de quelque trois cents anneaux dont la construction a été récemment achevée.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Étymologiquement « Portbou » signifie « port de pêcheurs », bou peut désigner à la fois les barques de pêche typiques, mais aussi en catalan un boulier, un grand filet de pêche que des bateaux traînent sur le sable le long des côtes (l'art de ròssec ou bou), ou encore un bœuf, animal utilisé pour tirer les barques.

Ses habitants sont appelés les portbouencs[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Portbou en 1890

Les premières mentions de Portbou datent du Xe siècle. On apprend que le monastère de Sant Quirze de Colera y avait droit de pêche. Plus tard au XVIIIe siècle, le monastère de Sant Pere de Besalú détient désormais le droit de pêche et sollicite la permission du roi Carlos IV pour peupler la montagne de Portbou.

Une des dates les plus importantes de l'histoire de Portbou est sans doute 1872, année de l'inauguration de la voie ferrée. La douane s'établit dans la ville, entraînant une augmentation importante de la population portbouenque. En 1885, Portbou devient la capitale du district de Colera. En 1934, Portbou se sépare de Colera formant une commune à part entière.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1887 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970
2.605 2 581 3 116 3 475 3 976 2 028 2 033 2 236 2 360
1981 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004
2 285 1 957 1 904 1 818 1 614 1 590 1 511 1 443 1 365
2006 2008 2009 2010 - - - - -
1 347 1 306 1 325 1 302 - - - - -


Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Fête principale (Festa major) dure traditionnellement trois jours dont le 25 juillet et se termine par un Correfoc, fête populaire typiquement catalane. La manifestation consiste à éviter le « feu » (pétards siffleurs adaptés) lancé par des figurants déguisés en diables.
  • La Nuit de la Saint Jean se déroule le 23 juin.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Un monument appelé Passagen a été érigé en l'honneur de Walter Benjamin par l'artiste Dani Karavan.
  • Le cimetière est accroché à la mer, les premières pierres tombales datent du XVIIIe siècle et l'on y trouve diverses plaques commémoratives dédiées à Walter Benjamin.
  • L'église néo-gothique de Sainte-Marie (la seule église néo-gothique de la région) a été érigée en 1878 par Joan Martorell. La statue de Sainte-Marie est l'œuvre de Frederic Marès, fils prodige de la ville de Portbou.
  • Le centre civique est un ancien bâtiment douanier ; ce bâtiment à l'architecture quelque peu particulière est aujourd'hui le centre culturel de Portbou.
  • Le port de Portbou est le port catalan sud le plus au nord. Inauguré il y a peu, c'est un petit port de plaisance moderne (Portbou ne compte plus de bateaux de pêche, alors que la pêche a été à l'origine de la naissance du village).
  • La gare internationale avec son architecture particulière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Le logo de Portbou est depuis plus d'un siècle sur lequel sont représentés deux "bous" (Bateaux typiques de la région) arrivant au port est quasiment resté inchangé, il a depuis peu été vectorisé et modernisé Ci-dessous : Différentes versions du logo et blason de Portbou

Evolutionlogoportbou.png

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]