Portail:Israël antique et les Juifs dans l'Antiquité

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PORTAIL
d’Israël antique et les Juifs dans l'Antiquité
  PROJET
Judaïsme
  Espace
de discussion

Portail de l'Israël antique et des Juifs dans l’Antiquité [modifier

Porte de la ville de Gezer
Portail de l'Israël antique
et des Juifs dans l’Antiquité

Portail consacré à l'ancien Israël et aux Juifs de 1200 av. J.-C. jusqu’à l’an 500

Ce portail traite de l’histoire de l'ancien Israël depuis l'apparition des Israélites à l'âge du Fer et de la formation de l'identité juive pendant la période du Second Temple, jusqu'à l'achèvement de la rédaction du Talmud au Ve siècle.

461 articles sont actuellement liés au portail.

Introduction [modifier

Le peuple juif, dont l’histoire s'étend sur quelque 3 500 ans, fait remonter ses origines au peuple hébreu, porteur d'une foi originale, le judaïsme dont le 1er patriarche est Abraham (trad:le père de nombreux peuples), et d'une loi divine s'appliquant à tous, y compris aux dirigeants. Cette loi est représentée par les tables données par Dieu à Moïse et déposées dans l’Arche d’alliance et dans le Saint des Saints comme leur bien le plus précieux. On parle de peuple hébreu dans la Bible à partir du patriarche dénommé Jacob (qui prit ensuite le nom d'Israël) constitué par ses 12 fils et descendants ainsi que par les personnes les entourant (esclaves et autres proches). L’histoire du peuple juif étant très ancienne, elle connut bien des bouleversements. On peut néanmoins la diviser en six périodes :

  • La plus ancienne va de la sortie d'Égypte (entre 1500 et 1200 av. J.-C. ?) - donc de la naissance du peuple hébreu - jusqu'au schisme (933 av. J.-C.) qui aboutit à la séparation du pays en deux royaumes : le royaume d'Israël au nord, absorbé par l’Assyrie en 722 av. J.-C., et le royaume de Juda au sud, vaincu par Empire néo-babylonien en 587 av. J.-C. ; il a donné son nom au peuple juif.
  • La deuxième période va du schisme à la prise de Juda par Nabuchodonosor II (587 av. J.-C.) et la déportation subséquente du peuple hébreu en Babylonie.
  • La troisième période va de la déportation jusqu'au retour des exilés sur la terre de Juda (c. 539 av. J.-C.).
  • La quatrième période va du retour jusqu'à la révolte de Bar Kokhba (132), qui va précipiter le pays dans le chaos et la destruction.
  • La cinquième période est celle qui s’étend de l'exil (ap. 135) jusqu'à 1948.
  • La sixième période va de la création de l'état d'Israël actuel à nos jours.

Pour une histoire des Juifs relative à un pays particulier, on pourra se reporter aux articles spécialisés (Histoire juive). Par exemple, pour la France, voir histoire des Juifs en France.


Index thématique [modifier

Histoire

États

Sites

Archéologie

Conflits

Conquérants et persécuteurs

Textes

Personnages

Institutions

Langues

Courants et mouvements

Voisins

Cartes [modifier

Early-Historical-Israel-Dan-Beersheba-Judea.pngIzrael kmeny.jpg1759 map Holy Land and 12 Tribes.jpg

Les 12 Tribus d'Israël

Lumière sur... [modifier

Esther et Mardochée, par Aert de Gelder

Esther est la fille de Abigaïl de la tribu de Benjamin, une des deux tribus qui constituèrent le Royaume de Juda avant sa destruction par les Babyloniens et les déportations de l'élite du royaume vers les provinces de l'empire perse.

Au début du récit, elle habite avec Mardochée qui occupe une fonction administrative au palais du roi perse à Chouchan. Ayant entendu que le roi Assuérus cherche une nouvelle épouse, Mardochée fait participer Esther aux "sélections". Esther est choisie et devient l'épouse d'Assuérus.

Quand le ministre Haman décide d'exterminer tous les Juifs du royaume, Esther est ainsi au premier rang pour demander au roi d'annuler le décret de son ministre. Après un jeûne de trois jours, elle se présente au roi pour lui demander la faveur d'accepter son invitation à diner dans sa suite avec Haman. Elle les réinvite puis, à l'issue du second diner, informe le roi qu'elle est juive et que Haman a décrété l'élimination des Juifs du royaume. Elle obtient du roi le droit pour les Juifs de se défendre le jour où ils sont attaqués. La victoire des Juifs sur leurs ennemis et Haman est fêtée dans de grandes réjouissances lors de la fête de Pourim au cours de laquelle tous les Juifs ont l'obligation d'écouter la lecture du Livre d'Esther.

Lire l'article

Autres articles sélectionnés au sein du portail du peuple juif dans l'Antiquité