Le projet « Géorgie (États-Unis) » lié à ce portail

Portail:Géorgie (États-Unis)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le portail de l'État du Caucase, voir Portail:Géorgie (pays).
Drapeau de la Géorgie

Portail de la Géorgie

Localisation de la Géorgie

La Géorgie est un État du Sud des États-Unis, bordé à l'ouest par l'Alabama, au nord par le Tennessee et la Caroline du Nord, à l'est par la Caroline du Sud et l'océan Atlantique et au sud par la Floride. Sa capitale est Atlanta.

Sommaire thématique

Géographie

D'une superficie de 152 577 km², la Géorgie est peuplée de plus de 9,6 millions d'habitants selon le dernier recensement fédéral (2010). C'est le plus grand État du pays à l'est du fleuve Mississippi. Le nord de l'État est occupé par la chaîne des Appalaches, le sud et l'est, quant à eux, par la plaine côtière. L'État bénéficie d'un climat subtropical humide.

Histoire

La culture locale des Mound Builders, décrite par Hernando de Soto en 1540, a complètement disparu en 1560.

Le conflit entre l'Espagne et l'Angleterre commence en 1670, lorsque les Britanniques fondent la colonie de Caroline, dans la Caroline du Sud actuelle. À peu près un siècle plus tôt, les huguenots avaient essayé d'installer une colonie en Floride française, Charlesfort et fort Caroline, et les Espagnols avaient fondé les provinces missionnaires de Guale et Mocama sur la côte de la région. Après des décennies de combats, les habitants, aidés par les Amérindiens, détruisent le système des missions durant les invasions de 1702 et 1704. Après cette date, l'Espagne ne contrôle plus que St. Augustine et Pensacola; mais la Floride subit aussi des raids par la suite. La côte de Géorgie est donc occupée par les Amérindiens jusqu'à ce que la région soit dépeuplée au cours de la Guerre des Yamasse, en 1715-1716, après laquelle on y vit la possibilité d'ouvrir une colonie britannique.

Avec l'établissement de la ville de Savannah en 1733, la Province de Géorgie est créée par les Britanniques pour contrer l'expansionnisme espagnol depuis la Floride ; elle doit également accueillir des migrants emprisonnés en Angleterre pour dette. Son nom est un hommage au Roi George II de Grande-Bretagne. À cette date, l'esclavage est interdit, jusqu'en 1749. En 1775, la Géorgie compte quelque 35 000 habitants. Entre 1765 et 1769, des terres sont offertes à treize colons sur les îles de Cumberland, qui deviendront des plantations.

Par la suite, la Géorgie devient l'une des treize colonies à se révolter contre les Britanniques durant la guerre d'indépendance américaine. Elle est le quatrième État de l'Union le 2 janvier 1788.

Politique

Bastion du parti démocrate pendant plus d'une centaine d'années, la Géorgie a commencé à voter nationalement pour les Républicains à partir des années 1960 avant de devenir l'une de ses places fortes nationales et locales durant les années 2000.

Économie

Dear Mr,my name is hassan,i am from morocco . i really want a study in out of my country .i have a baccalourai in 2014

Culture

La Géorgie a vu naître un grand nombre de grands noms du cinéma comme Oliver Hardy (de « Laurel et Hardy »), Kim Basinger, Julia Roberts, Laurence Fishburne, Spike Lee, Steven Soderbergh, Hulk Hogan ou encore Dakota Fanning. Tout comme de la musique avec Ray Charles, R.E.M., et Outkast, Lil Jon, Jagged Edge, T.I., Ciara et beaucoup d'artistes émergeant du style " Dirty South". Mais la Géorgie est surtout l'État natal de Martin Luther King.

Ray Charles ayant refusé de revenir jouer en Géorgie dans les années 1960, en raison de la ségrégation qui régnait alors, a eu sa revanche lorsque la Géorgie a adopté comme hymne d'État officiel (state song) sa chanson Georgia on My Mind.

C'est aussi en Georgie à Atlanta que le Coca-Cola est né.

Lumière sur...

Padova REM concert July 22 2003 blue.jpg

R.E.M. est un groupe de rock américain formé à Athens (Géorgie) en 1979 par Michael Stipe (chant), Peter Buck (guitare), Mike Mills (basse) et Bill Berry (batterie). Ce fut l'un des premiers groupes de rock alternatif populaires, attirant très tôt l'attention grâce au jeu de guitare en arpèges de Buck et aux paroles énigmatiques de Stipe.

R.E.M. sort son premier single, Radio Free Europe, en 1981, suivi de l'EP Chronic Town en novembre 1981. Le groupe sort un deuxième album encensé par la critique, Murmur, en 1983, et bâtit sa réputation durant les années suivantes à travers plusieurs albums, des tournées incessantes et le soutien des radios étudiantes. Après plusieurs années de succès « underground », R.E.M. touche le grand public avec le titre The One I Love. Le groupe signe alors avec Warner Bros. Records en 1988, et commence à s'engager sur le plan politique et environnemental, tout en se produisant dans des salles de plus en plus importantes dans le monde entier.

Nouveaux articles


Arborescence des catégories


Nuvola apps kontact.png Cliquez ici pour purger le cache

Autres portails Portail des portails
pour accéder à tous les portails thématiques de Wikipédia