Port de l'Arsenal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Arsenal
Vue du port vers la place de la Bastille.
Vue du port vers la place de la Bastille.
Présentation
Type Port de plaisance
Construction XIXe (fret), 1981-1983 (plaisance)
Tirant d'eau 1,90 m.
Longueur 600 m.
Places 177
Équipement grue, électricité, eau, douches
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 58″ N 2° 22′ 02″ E / 48.8494, 2.3673 ()48° 50′ 58″ Nord 2° 22′ 02″ Est / 48.8494, 2.3673 ()  
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Paris-Arsenal

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Paris-Arsenal

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Paris-Arsenal

Le port de l'Arsenal ou bassin de l'Arsenal, situé à Paris, relie le canal Saint-Martin à la Seine, entre le quai de la Rapée et la place de la Bastille. C'était autrefois un port de marchandises qui est devenu depuis 1983 un port de plaisance. Il fait partie du réseau des canaux parisiens et constitue la frontière entre les 4e et 12e arrondissements de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fossé devant le bastion et les remparts de la Bastille vers 1750

Entre les XVIe et XIXe siècles, à l'emplacement du bassin, se dresse un arsenal qui lui a donné son nom. Pour renforcer les capacités de défense de la ville de Paris, le dauphin Charles décide de bâtir une enceinte supplémentaire en 1356 entourée de deux fossés, qui seront ensuite regroupés en une seule sous François Ier. À l'époque d'Henri II, deux bastions sont ajoutés à celui de la Bastille[1].

Après la destruction de la Bastille pendant la Révolution française en juillet 1789, le bassin de l'Arsenal a été creusé pour remplacer le fossé qui remplissait les douves de la forteresse en eau de la Seine.

Dans le plan d'aménagement des eaux de Paris au XVIIIe siècle, la construction d'un canal entre la rivière Ourcq et la Seine est entreprise. L'ingénieur Jean-Pierre Brullée, responsable de l'entretien de ce fleuve, est chargé dès 1748 des aménagements. Le canal Saint-Martin est construit entre 1822 et 1825, joignant le bassin de la Villette et la Seine à la hauteur de l’Arsenal. Il a permis de raccourcir de 35 à 12 km le trajet entre le Quai Henri-IV et l'île Saint-Denis en passant sous la place de la Bastille et en même temps d'apporter de l'eau potable au cœur de la capitale.

Avec l'augmentation du trafic des péniches sur le canal Saint-Martin durant le XIXe siècle et une grande partie du XXe siècle, le bassin de l'Arsenal est devenu un important port commercial de Paris. D'une longueur de 600 m, le bassin facilite le chargement et le déchargement des marchandises, essentiellement du vin, du blé et du bois. Séparé de la Seine par l'écluse de l'Arsenal, le port commercial a été transformé en port de plaisance en 1983 par décision de la Mairie de Paris et de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. Il fait partie du réseau des voies navigables géré par voies navigables de France (VNF). La navigation de tourisme prend alors le relais du trafic de fret. L'écluse de l'Arsenal est rénovée et automatisée.

Description[modifier | modifier le code]

Le bassin de l'Arsenal est doté d'un plan d'eau qui se trouve à 3 m au-dessus du niveau de la Seine. Il est relié au fleuve par une écluse pour permettre la navigation. L'écluse de l'Arsenal est la neuvième écluse du canal Saint-Martin.

Une passerelle, appelée passerelle Mornay, fut édifiée en 1895. En enjambant les deux berges du bassin de l'Arsenal, elle relie boulevard Bourdon dans le 4e arrondissement au boulevard de la Bastille dans le 12e arrondissement.

Lors des travaux d'aménagement de la station de métro de la ligne 1 à la place de la Bastille et de la ligne 5 au sud du bassin de l'Arsenal, deux ponts métalliques furent construits aux deux extrémités du bassin entre 1879 et 1928[1]. L’élargissement du pont Morland au-dessus de l'écluse de l'Arsenal est réalisé au même temps.

Le port de plaisance Paris-Arsenal[2] ouvert en 1983 offre 177 postes d'amarrage. Lors de la mise en place du port de plaisance, le jardin de l'Arsenal est créé sur la berge est du bassin de côté du boulevard de la Bastille.

Port de l'Arsenal et Place de la Bastille.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sur le site Paris1900
  2. « Port de plaisance Paris-Arsenal » d'après le Règlement particulier de police de la navigation sur le réseau fluvial de la ville de Paris (1993) consulter en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]