Port de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port de Londres
Port of London
Présentation
Type Port de commerce
Construction Époque romaine
Tirant d'eau 14,5 m à Stanford-le-Hope
Tonnage 350 000 tonnes
Longueur 150 km
Trafic 48,7 Mt (2011)
et 1,93 million d'EVP (2011)[1]
12 500 navires
Activités hydrocarbures, produits chimiques, thé, tabac, oléagineux, matières premières, métaux rares
Superficie 1 600 ha de docks
Places 84e port mondial et 2e du Royaume-Uni (2011)[1]
Équipement 70 terminaux
Géographie
Coordonnées 51° 30′ N 0° 03′ E / 51.5, 0.05 ()51° 30′ Nord 0° 03′ Est / 51.5, 0.05 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Angleterre
Comtés Grand Londres, Kent et Essex
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Port de LondresPort of London

Le port de Londres (Pool of London en anglais) s'étend sur 150 km le long des berges de la Tamise, entre la mer du Nord et Tower Bridge à Londres, à 60 km de l'estuaire du fleuve. Il est composé d'un port fluvial situé dans le Grand Londres et accueillant des navires de plaisance ou de faible tonnage et d'un port en eaux profondes, en aval, près de l'embouchure du fleuve et pouvant accueillir des navires de 350 000 tonnes et 14,5 m de tirant d'eau.

Situation[modifier | modifier le code]

Le port de Londres est constitué de la partie de la Tamise soumise à l'influence de la marée, appelée Tideway, entre Margate sur la côte sud et Clacton-on-Sea au nord jusqu'à Teddington.

Gestion[modifier | modifier le code]

L'ensemble des installations portuaires est sous la responsabilité de l'Autorité portuaire de Londres (Port of London Authority, PLA) fondée en 1908 ; son siège se situe à London River House à Gravesend dans le Kent. PLA est devenue propriétaire de la rivière et de son estran de Teddington jusqu'à la Pierre de Crow entre Southend-on-Sea et l'île de Grain[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le port de Londres était l'élément central de l'économie de la capitale britannique depuis les Anglo-Saxons. Au XVIIIe siècle et au XIXe siècle, le port de Londres était le plus actif au monde[3] et s'étendait le long de la Tamise sur environ 18 km et comptait environ 1 500 grues chargeant et déchargeant 60 000 navires par an[réf. nécessaire]. Durant la Seconde Guerre mondiale et l'épisode du Blitz, le port fut une cible privilégiée des bombardements de la Luftwaffe.

Les docks de Londres en 1882. Le King George V Dock n'est pas encore construit.

Depuis l'apparition de navires de grande taille et des conteneurs et porte-conteneurs, l'importance du port a diminué tout au long de la deuxième moitié du XXe siècle. Grâce à Tilbury et à son port en eaux profondes, le port de Londres reste un des trois plus grands ports du Royaume-Uni pour le nombre de conteneurs déchargés, après Southampton et Felixstowe.

Activité[modifier | modifier le code]

Actuellement, le port traite cinquante millions de tonnes de marchandises et accueille 12 500 navires, ce qui représente environ 10 % des navires accueillis au Royaume-Uni et génère 30 635 emplois directs, environ 5 000 indirects et 3,5 milliards de livres dans l'économie de Royaume-Uni [4].

Mouvement des marchandises en 2001[5] :

Marchandises Importation Exportation Total (Mt)
Hydrocarbures 16 2,3 18,3
Granulat 8,6 0 8,6
Charbon 2,1 0 2,1
Bois 2,1 0 2,1
Métaux 1,6 0,7 2,3
Céréales 0,6 0,5 1,1
Conteneurs 6,7 4,3 11
Autres 4,2 1,0 5,2
Total (Mt) 41,9 8,8 51,7

La plupart des terrains inutilisés des docks de Londres sont en voie de réaménagement afin d'y construire des habitations ainsi qu'un second cœur financier. Vingt-neuf quais ont été laissés aux activités portuaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « World Port Ranking 2011 », sur http://aapa.files.cms-plus.com/ (American Association of Port Authorities).
  2. (en) Lettre de la London Assembly
  3. (en) About maritime London, www.portcities.org.uk
  4. (en) Economic Impact of the Port of London, étude de l'Autorité portuaire de Londres', 2003
  5. (en) Trade and the port of London by commodity, 2001, www.portcities.org.uk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]