Port autonome de Dakar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port de Dakar
Vue aérienne des installations portuaires
Vue aérienne des installations portuaires
Présentation
Statut port autonome
Trafic 9,9 millions de tonnes (2006)
Géographie
Coordonnées 14° 40′ 50″ N 17° 25′ 40″ O / 14.680556, -17.427778 ()14° 40′ 50″ Nord 17° 25′ 40″ Ouest / 14.680556, -17.427778 ()  
Pays Sénégal Sénégal
Commune Dakar

Le Port autonome de Dakar (PAD) est une entreprise publique sénégalaise dont le siège se trouve à Dakar.

Grâce à la position stratégique que lui confère une rade bien abritée, il est aujourd'hui le troisième port de la sous-région après le Port Autonome d'Abidjan et le Port de Lagos et se classe au neuvième rang sur le continent[1].

Le port de Dakar en 2004

Histoire[modifier | modifier le code]

Le port vers 1905
Travaux dans le port vers 1908
La 030 T n° 2 manœuvre dans le port vers 1910

Conduites par le capitaine Protet, les troupes françaises prennent possession de la côte en 1857. Les travaux du port commencent en 1862 et en 1866 celui-ci est inauguré.

Sur les quais en 1967

...

Alors que le Groupe Bolloré était présent au Sénégal depuis plus de 80 ans, c'est pourtant Dubai Ports World (DP World) qui a signé le 8 octobre 2007 avec le premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré un accord pour une concession de 25 ans sur le terminal à conteneur du port[2], marquant ainsi une nouvelle percée d'entreprises des États du Golfe en Afrique francophone, à l'approche du 11e sommet de l'Organisation de la conférence islamique à Dakar en mars 2008.

Les nouvelles infrastructures prévues – la modernisation du site et le « port du futur », cher au président Abdoulaye Wade – devraient être livrées à l'horizon 2012.

Activités[modifier | modifier le code]

En 2006 son trafic était de 9,9 millions de tonnes[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Blandine Flipo, « Comment Dubaï a gagné Dakar », dans Jeune Afrique, n° 2440, du 14 au 20 octobre 2007, p. 99
  2. « Comment Dubaï a gagné Dakar », loc. cit.
  3. « Comment Dubaï a gagné Dakar », loc. cit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) R. J. Peterec, The Role of the Port of Dakar in Independent West Africa: A Study of the Effect of Independence Upon, université Columbia, 1966
  • (fr) « Le port de commerce de Dakar, escale active et saine » dans Bulletin d'information et de renseignements de l'Afrique occidentale française, n° 181, 13 février 1939, p. 79-82
  • (fr) « Le port de Dakar : travaux et projets » dans Bulletin d'information et de renseignements de l'Afrique occidentale française, n° 212, 31 janvier 1938, p. 29-30
  • (fr) « Le port de Dakar » dans L'Équipement de l'AOF. Aperçu des réalisations du FIDES au 1er juillet 1950, Paris, La Documentation française, 1950, 213 p.
  • (fr) « Le port de Dakar » dans Bulletin d'information de l'Afrique occidentale française, n° 65, 31 août 1950, p. 1-4 ; n° 66, 7 septembre 1950, p. 1-4
  • (fr) Port de Dakar. Postes pour grands navires pétroliers. Titre Ier : Étude générale du trafic pétrolier. Titre II : Les installations pétrolières, Paris ?, 1958 ? 65 p. (Bureau central d'Études pour les Équipements d'Outre-Mer)
  • (fr) « Le port de Dakar, station service et carrefour de l'Atlantique » dans Europe France Outremer, n° 433, février 1966, p. 47-49
  • (fr) Le port de Dakar, porte de l'Afrique, Dakar, Éd. Africa, 1968, 44 p. (Plaquette de présentation)
  • (fr) « Le port autonome de Dakar » dans Journal de la Marine marchande, vol. 53, n° 2701, 23 septembre 1971, p. 2415-2479
  • (fr) « Le port de Dakar, 1971 » dans Journal de la Marine marchande, 1971 ?, 76 p. (Série d'articles)
  • (fr) « Le port autonome de Dakar » dans Sénégal d'aujourd'hui, n° spécial Équipement, 1973 ?, p. 50-71
  • (fr) Paul Bourrières et C. de Chessin, Le Port de commerce de Dakar, Rufisque, Impr. fédérale, 1952 ?, 18 p. (Journées techniques de la route en AOF, 1er avril-5 avril 1952)
  • (fr) Joseph-Clément Chappex, Le Port de Dakar, Dakar, université de Dakar, 1967, 240-28 p. (thèse)
  • (fr) Pierre Dumard, « Dakar, port de commerce » dans Revue maritime, n° 135, juillet 1957, p. 847-853
  • (fr) Monique Lakroum, Le Port de Dakar, étude économique et sociale de 1919 à 1939, université Paris-XII, 197?, 176 p. (mémoire de Maîtrise)
  • (fr) André Saint-Laurent, Le Port de Dakar et son hinterland, Université de Montréal, 1975 (M.A.)
  • (fr) Tamsir Sylla, L’Impact du port dans l’urbanogénèse de la presqu’île du Cap-Vert, Dakar, université Cheikh Anta Diop, 1989, 94 p. (mémoire de maîtrise)
  • (fr) Ibrahima Thioub, Les Salariés africains du port de Dakar (situation économique et mouvements revendicatifs) de 1935 à 1939, Dakar, université de Dakar, 1983, 32 p. (mémoire de DEA)

Cartographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Côte occidentale d'Afrique. Port et Mouillage de Dakar. Levés en 1875 ... par Mr F. Leclerc, Paris, 1876 (carte conservée par la British Library)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :