Port Graham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port Graham
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska Alaska
Borough Borough de la péninsule de Kenai
Code FIPS 02-63280
GNIS 1866949
Démographie
Population 177 hab. (2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 59° 20′ 52″ N 151° 50′ 00″ O / 59.347778, -151.83333359° 20′ 52″ Nord 151° 50′ 00″ Ouest / 59.347778, -151.833333  
Superficie 1 540 ha = 15,4 km2
· dont terre 15,4 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire AKST (UTC-9)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Port Graham

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Port Graham

Port Graham est une localité d'Alaska (CDP) aux États-Unis, appartenant au Borough de la péninsule de Kenai. Sa population était de 177 habitants en 2010.

Situation - climat[modifier | modifier le code]

Elle est située à l'extrémité sud de la Péninsule Kenai, à-côté de Nanwalek, à 7,5 milles (12 km) de Seldovia, et à 28 milles (45 km) à vol d'oiseau de Homer.

Les températures moyennes vont de 14 degrés Fahrenheit (-10 °C) à 27 degrés Fahrenheit (-3 °C) en janvier et de 45 degrés Fahrenheit (7 °C) à 65 degrés Fahrenheit (18 °C) en juillet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants ont été les Russes qui avaient établi un comptoir à Nanwalek. En 1850, la Compagnie russe d'Amérique y exploitait une mine de charbon, mais elle a été rapidement fermée, parce que non rentable. En 1911, une conserverie de poisson a été créée et continue à être l'activité principale du village. La poste a été ouverte de 1938 à 1961.

La conserverie ayant brûlé en 1960, a été reconstruite en 1968 et vendue à la communauté en 1983. En 1991 une ferme d'élevage de saumons rose a ouvert, mais elle a brûlé en 1998, et a dû être reconstruite l'année suivante.

L'économie locale est basée sur les activités de traitement et de conservation du poisson, tandis que les habitants pratiquent des activités de subsistance, le village restant une communauté Alutiiq traditionnelle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]