Port Erin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port Erin
Purt Chiarn (gv)
Vue aérienne de Port Erin.
Vue aérienne de Port Erin.
Administration
Pays Drapeau de l’Île de Man Île de Man
Sheading Rushen
Circonscription(s) électorale(s) Rushen
Démographie
Population 3 575 hab. (2006)
Densité 1 375 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 05′ 08″ N 4° 45′ 19″ O / 54.085556, -4.7552778 ()54° 05′ 08″ Nord 4° 45′ 19″ Ouest / 54.085556, -4.7552778 ()  
Superficie 260 ha = 2,6 km2
Localisation
Localisation de Port Erin

Géolocalisation sur la carte : Île de Man

Voir la carte administrative de l'Île de Man
City locator 14.svg
Port Erin

Géolocalisation sur la carte : Île de Man

Voir la carte topographique de l'Île de Man
City locator 14.svg
Port Erin

Port Erin (Purt Chiarn en mannois) est une petite ville[1] du sud de l’île de Man. Son nom mannois signifie soit le « port du Seigneur » ou le « port de Fer ». Sa population s'établit en 2001 à 3 369 habitants.

Connue pour ses paysages et sa promenade surélevée par rapport au niveau de la mer, la ville est entourée de collines dont la plus connue, Bradda, a connu un grave incendie en 2003. Au sud, se dresse le Mull Hill, sommet habité depuis la préhistoire. Sur le Bradda, la tour de Milner domine la ville depuis près de 150 ans. Port Erin est une étape du Raad ny Follian, le sentier côtier de l'île de Man. De nombreux randonneurs font de la ville un point de départ pour des excursions.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Pointe de Bradda avec la tour de Milner
Falaises près de Port Erin.

Port Erin se situe au sud-est de l'île de Man, sur la péninsule qui aboutit au Calf of Man. Elle se trouve à l'intérieur d'une baie, dénommée « baie de Port Erin ». Le village s'étend au pied du Bradda, un chaînon de collines qui se jette dans la mer. Au sommet du Bradda se dresse une folie du XIXe siècle, la tour de Milner. Au sud, une autre colline, le Mull Hill, constitue la limite de l'agglomération. C'est nichée entre ces deux sommets que s'est développée l'agglomération de Port Erin. Le long de la promenade s'étire une grande plage de sable, tandis que le reste de la côte, au nord comme au sud, est constitué de falaises abruptes.

Port Erin est quasiment accolée au village de Port Saint Mary, situé de l'autre côté de la péninsule et donnant sur la baie de Port Saint Mary. On accède à Port Erin par la route A36 qui dessert les villes du nord et de l'est de l'île. La route A5, elle, arrive à Port Erin par Port Saint Mary ou Castletown.

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le sol de Port Erin est constitué de quartzite, particulièrement à la sortie nord[2], ainsi que de cuivre[3]. Le synclinal mannois, qui traverse l'île de Man du nord-est au sud-ouest, passe exactement sous la ville[4].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Station biologique marine de Port Erin.

Dans les années 1830, le professeur Edward Forbes fonde à Port Erin un petit laboratoire destiné à étudier la faune de Port Erin et de sa côte. En 1892, un laboratoire plus grand et mieux adapté le remplace[5]. Globalement, les espèces les plus représentatives retrouvées sur place sont des crustacés décapodes, des vers, des mollusques et des zoophytes. L'eau est riche en echinus esculentus, dont l'espèce abonde. Une liste de la faune de Port Erin a été publiée en 1937[5].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La promenade, surélevée par rapport au front de mer, est bordée d'hôtels datant pour la plupart de l'époque victorienne. Un certain nombre d'hôtels ont été reconvertis en appartements en raison du déclin du tourisme.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2001, la population est de 3 369 habitants.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le front de mer à Port Erin.

Station balnéaire, la ville possède également un port où est logé le département de biologie marine de l'université de Liverpool et les restes d'une digue détruite par une tempête en 1884. Le département de biologie marine a été fermé en 2005 pour une question de financement et l'avenir du bâtiment n'a pas encore été fixé.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

La ville est célèbre pour ses points de vues, notamment les superbes couchers de soleil sur la baie de Port Erin ou la pointe de Bradda et les fréquents aperçus des montagnes de Mourne, sur la côte irlandaise voisine.

La ville possède également un centre culturel qui héberge le plus grand concours international de viole du monde et plus de deux cent activités chaque année, un musée du chemin de fer, relié à la gare de Port Erin, terminus ouest de la ligne qui dessert l'île.

Personnalités liées à Port Erin[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Administrativement, Port Erin est considérée comme un village.
  2. (en) In sight of the suture: Palaeozoic geology of the Isle of Man in its lapetus Ocean context, N. H. Woodcock, Geological Society of London, n° 160, p. 77-79.
  3. (en) A New History of the Isle of Man: Evolution of the natural landscape, t. I, Richard Chiverrell, Geoffrey Thomas, Liverpool University Press, Liverpool, 2006, p. 358.
  4. (en) The Isle Of Man. Celebrating A Sense Of Place, Vaughan Robinson, Danny McCarroll, Liverpool University Press, 1990, ISBN 0-85323-036-6, p. 23.
  5. a et b (en) Littoral Fauna of the British Isles, N. B. Eales, Cambridge University Press, juin 1967, p. 10.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]