Porphyrogénète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Porphyrogénète (du grec Πορφυρογέννητος, Porphyrogennētos, terme grec qui signifie « né dans la pourpre ») est un surnom attribué aux princes et princesses nés alors que leur père était empereur.

C'était pour eux un moyen de renforcer leur légitimité au trône, la succession des empereurs byzantins n'étant réglée par aucune loi.

L'origine du mot vient de ce que la chambre du Grand Palais de Constantinople où accouchaient les femmes de la famille impériale était appelée Porphyra, car elle était garnie de blocs de porphyre pourpre égyptien provenant du Djebel Abou Dokhanee ou Mons Porphyrites.

Empire romain tardif[modifier | modifier le code]

Les empereurs romains porphyrogénètes sont :

Empire byzantin[modifier | modifier le code]

Les empereurs byzantins porphyrogénètes sont

Références[modifier | modifier le code]

Néant

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :