Porcelaine blanche de la période Joseon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baekja-White Ceramic.jpg

La porcelaine blanche de la période Joseon ou Joseon baekja désigne les porcelaines blanches coréennes produites au cours du règne de la dynastie Joseon (1392-1910).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les porcelaines blanches sont louées et préférées à toute autre porcelaine de l'époque pour représenter les valeurs du confucianisme coréen (en) telles que la frugalité et le pragmatisme[1]. Dans l'ensemble, la céramique de la dynastie Joseon subit de nombreuses transformations au cours de cette période de cinq cents ans généralement divisée en trois grandes parties : le début, le milieu et la fin de la période. Bien que la chronologie de la céramique de la dynastie Joseon diffère selon les chercheurs, trois événements majeurs influencent la production sortie des tourailles : L'issue des invasions japonaises de la Corée (1592–1598), l'établissement des bunwon (hangul: 분원; hanja: 分院), tourailles financées par le gouvernement dans la ville de Bunwon-ri près de Séoul en 1751 et la privatisation des bunwon en 1884. Les porcelaines blanches de la période Joseon sont caractérisées par la beauté des formes sans prétention, la décoration sobre ainsi que par l'utilisation subtile de la couleur, reflétant les idéaux du confucianisme coréen d'État.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Hoare, Susan Pares, Korean, An Introduction, Routledge,‎ 1988 (ISBN 0-7103-0299-1, lire en ligne), p. 143 p

Source de la traduction[modifier | modifier le code]