Poppy Montgomery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Poppy Montgomery

Description de cette image, également commentée ci-après

Poppy Montgomery en mars 2009

Nom de naissance Poppy Petal Emma Elizabeth Devereaux Donahue (Montgomery est le nom de famille de sa mère)
Surnom Poppy Montgomery
Naissance 19 juin 1975 (39 ans)
Drapeau de l'Australie Sydney
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Actrice
Films notables FBI : Portés disparus
Unforgettable
Site internet poppy.with-this-promise.org

Poppy Montgomery (née Poppy Petal Emma Elizabeth Deveraux Donahue) est une actrice australienne, née le 19 juin 1975 à Sydney en Australie. Elle est surtout connue pour le rôle de Samantha Spade dans FBI : Portés disparus. Elle s'est aussi fait connaître dans la série Unforgettable où elle incarne le rôle de Carrie Wells.

Biographie[modifier | modifier le code]

Poppy Petal Emma Elizabeth Devereaux Donahue est originaire de Sydney, Nouvelles-Galles du Sud, Australie. Elle y a été élevée par sa mère, Nicola, chargée d'étude de marché et son père Phil, restaurateur. Elle a 8 frères et sœurs, « On a également des demi-frères et sœurs. Nous sommes comme des lapins. Mes parents ont divorcé et se sont remariés chacun de leur côté et ils ont encore eu des enfants. Ma mère a en fait 5 enfants », déclara-t-elle. Cinq des 8 frères et sœurs de Poppy ont également des noms de fleurs comme elle. Ses sœurs s'appellent Rosie Thorn, Lily Belle, Marigold Sun, Daisy Yellow. Son frère s'appelle Jethro Tull, d'après le nom du groupe[1]. Ce que pense Poppy de ses noms : « Pour moi, ça sonne comme le nom d'une star porno. C'est comme Bon dieu Poppy Petal ? »

Son prénom étant pour le moins original, elle est la cible des moqueries de ses camarades de classe et affublée de surnoms tels que Sloppy Poppy, Poopy Poppy et Floppy Poppy. L'école n'a donc pas été une expérience agréable pour elle : à l'âge légal en Australie (14 ans et 9 mois) elle arrête ses études. Elle dit qu'elle « était torturée » et qu'elle « détestait l'école ». « J'étais rousse, j'avais des taches de rousseur et mon nom était Poppy Petal. C'était l'enfer. Et je ne m'en suis toujours pas vraiment remise ». Elle a été renvoyée de toutes les écoles de Sydney pour des écarts de conduite tels que mettre les coudes sur la table ou porter des sous-vêtements inappropriés.

Après avoir quitté l'école, elle prit un emploi de serveuse dans l'un des restaurants de son père, mais elle était tellement maladroite qu'il la renvoya peu de temps après. Elle décida ensuite d'entrer dans une troupe de théâtre. Son premier et dernier rôle dans cette compagnie était celui d'un garde dans une pièce de Shakespeare, La nuit des rois. « No sir, No Jot » « c'était mon seul texte. Vous savez ce qu'on dit ; il n'y a pas de petits rôles mais seulement de petits acteurs. Je m'ennuyais tellement que quand j'ai regardé la fille qui jouait l'autre garde, j'ai perdu le contrôle, vous savez quand vous avez un fou rire et que vous essayez de vous arrêter mais que ça devient pire ? Après ça, je me suis dit que peut-être je n'étais pas faite pour être actrice. » a-t-elle déclaré.

À l'âge de 16 ans, Poppy quitte la maison familiale et voyage dans la région de Bali (Indonésie), en compagnie de son petit ami. Deux ans plus tard, elle décide de partir pour les États-Unis suivant un ami de son frère dont elle était amoureuse. Elle prit un avion pour la Floride afin de rester avec lui mais leur relation est un vrai fiasco et elle rompt avec lui peu après son arrivée là-bas. Elle avait quelques connaissances à New York et Los Angeles, mais ses amis de New York ne répondant pas à ses appels, elle décida de partir vers Los Angeles dans l'espoir d'une carrière d'actrice, adoptant ainsi le nom de jeune fille de sa mère : Montgomery. Ce qu'en dit Poppy : « Le chauffeur du bus m'a acheté un sandwich à McDonalds tellement j'étais fauchée ! » Résidant chez son ami à Los Angeles, où elle courait les castings avec une voiture sans fenêtres et sans phares, elle envoyait un portrait photo par jour[1] au manager de Julia Roberts, Bob McGowan, dont elle avait entendu parler dans le livre How to Make it in Hollywood. Dans un premier temps, il l'envoya balader, mais Poppy était persévérante et il finit par répondre à ses lettres. Elle décrocha ainsi son premier contrat pour une pub, qui ne fut jamais diffusée !

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Entre quelques apparitions dans des séries télévisées telles que La Vie à cinq et New York Police Blues, et des petits rôles dans des films comme Le Diable en robe bleue avec Denzel Washington, Poppy travaille comme vendeuse dans un magasin de vêtements Gap. Mais tout commence réellement en 1996, lorsqu'elle intègre le casting de la série TV Relativity qui malheureusement ne dura pas, puis obtient un rôle titre dans un téléfilm de science fiction The Cold Equations au côté de Bill Campbell. En 1998, elle obtient son premier grand rôle dans Dead man on campus au côté, entre autres, de Mark-Paul Gosselaar et Alyson Hannigan. L'année suivante, elle jouera aux côtés de Diane Keaton ou encore Eddie Murphy dans les films The Other Sister et Life. En 2000, elle reçut d'excellentes critiques pour ses interprétations dans deux films indépendants This space between Us et Men named Milo, Women named Greta. Toujours en 2000, elle intègre le casting d'une autre série, qui ne dura pas non plus ; The beat. Sa dernière série avant d'intégrer le casting de FBI : Portés disparus fut Glory Days où elle interpréta Ellie Sparks, médecin légiste, aux côtés de Eddie Cahill (de la série Les Experts : Manhattan) et Emily VanCamp (de la série Everwood).

Révélation[modifier | modifier le code]

Plus jeune, Poppy était fascinée par la légendaire Marilyn Monroe. Elle avait des posters d'elle accrochés au mur de sa chambre, vu tous ses films (son préféré étant The Misfits de 1961), et lu tous ce qui se rapportait à elle à 12 ans déjà. En 2001, Poppy obtient le rôle de ses rêves où elle incarnera Marilyn Monroe dans une mini-série de 4 heures, Blonde, basée sur le best seller de Joyce Carol Oates du même nom. Elle fut acclamée par les critiques pour sa performance dans cette série. « Lorsque j'ai dit à ma mère que j'allais jouer Marilyn Monroe, elle n'avait pas l'air tellement surprise et m'a dit Eh bien, tu as répété pour ce rôle toute ta vie ». Poppy arrêta de travailler et commença le yoga, elle devait prendre 12 livres (environ 5,4 kg) afin d'avoir la silhouette de Marilyn. « J'étais terrifiée, être australienne et jouer une américaine, surtout que le tournage avait lieu en Australie. Ma plus grande préoccupation était à propos de ce qui avait été déjà fait sur elle, vous savez il y avait déjà eu tellement de "Marilyn" différentes, je ne voulais pas être banale, vous savez, une sorte de caricature de Marilyn Monroe ». C'est pour ça que pour ce rôle elle décida de ne pas parler à des personnes ayant connu Marilyn. « Il y a comme un mythe autour de Marilyn, tous ceux à qui vous parlez et les biographes vous diront des choses totalement opposées ». Poppy adora jouer Marilyn à tel point qu'elle "aurait pu toujours jouer ce rôle".

Lorsqu'on lui demande pourquoi elle n'a plus son accent australien, Poppy répond : « J'étais dans une série, Relativity, la première fois que je suis venue sur le plateau je me suis dit que si on entendait mon accent je serais probablement virée. J'ai donc essayé d'imiter l'accent américain tout le temps, en parlant très lentement, prononçant chaque syllabe et puis c'est devenu comme une seconde nature ». Après avoir travaillé aux États-Unis si longtemps elle avoue maintenant ne plus pouvoir retrouver son accent australien. « Je me suis présentée à une audition pour jouer une Australienne et je pensais avoir été géniale, que ça allait être une expérience extraordinaire, que j'avais décroché le rôle. Mais la production du film a dit à mon manager que c'était la pire imitation de l'accent australien qu'il avait entendue ! »

Consécration à FBI : Portés disparus et Unforgettable[modifier | modifier le code]

En 2002, Poppy décroche le rôle de l'agent su FBI, Samantha Spade, dans la série à succès FBI : Portés disparus, le rôle qui l'a révélée au grand public. Quand elle n'est pas sur le tournage de FBI : Portés disparus qui lui prend 10 mois par an, Poppy profite de ses vacances pour tourner dans d'autres films, préférant des rôles complètement opposés à celui de Samantha Spade. Ainsi en 2004, elle fut à l'affiche des films Une famille pour la vie et 50 Ways to Leave Your Lover, en 2005 Passions sous la neige et L'héritage de la passion et plus récemment le thriller Between, où elle rencontra également l'amour avec Adam Kaufman, son co-star dans ce film. Poppy a dit : « Between a été doublement bon pour moi : j'ai tourné dans un film super, et je suis tombée amoureuse.... »

En juin 2007, Poppy annonce qu'elle est enceinte de son premier enfant avec son compagnon, Adam Kaufman. Elle donnera naissance à un petit garçon, Jackson Philip Deveraux Kaufman le 23 décembre 2007, à Los Angeles.

En 2009, la chaîne CBS annule la série FBI : Portés disparus. Poppy dit donc adieu au rôle de Samantha Spade qu'elle a interprété pendant près de 7 ans. Elle n'arrête cependant pas la comédie puisque seulement quelques mois après l'annulation de la série, elle interprète Nola Delvin, une jeune femme obèse dans L'Amour XXL : « Ce film parle de la façon où elle (Nola), reprend son pouvoir et réalise qu'elle n'a pas besoin de prétendre à cette idée de perfection. J'espère que le message est qu'elle perd du poids et retrouve la forme pour être en bonne santé. Ce n'est pas parce qu'une femme est mince que tout marche parfaitement, ce n'est certainement pas le message que je veux faire passer. » Puis en 2010, Poppy joue dans True Blue, diffusé sur la chaine américaine ABC, en compagnie de Marc Blucas, Scott Foley et Ana Ortiz, cette nouvelle série, à mi-chemin entre le soap et le policier, mettra en scène un groupe de flics se retrouvant afin de résoudre le meurtre de l’un des leurs au cœur de San Francisco, celle-ci sera finalement supprimée avant sa diffusion.

En 2011, elle est l'héroïne de sa propre série avec Unforgettable mettant en scène Carrie Wells, une ancienne policière de New York qui souffre d'hypermnésie, des conditions médicales rares qui lui donnent la capacité de se souvenir de tout. Après être témoin d'un meurtre, elle rejoint l'équipe de la criminelle. Elle espère ainsi pouvoir élucider le meurtre de sa propre sœur survenu lorsqu'elle était enfant. Le 12 mai 2012, malgré une bonne critique et des audiences assez bonnes, la série est annulée par CBS[2],[3]. Malgré l'annulation, les chaînes TNT et Lifetime sont intéressées pour une éventuelle reprise de la série[4]. Toutefois, le 20 juin 2012, la chaîne CBS revient sur sa décision et entreprend de faire revenir Unforgettable pour une seconde saison pour la saison estivale de 2013[5]. Le 29 juin 2012, CBS annonce avoir renouvelé la série pour une seconde saison de 13 épisodes qui sera diffusée à l'été 2013[6].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Côté vie privée, Poppy Montgomery était en couple avec Adam Kaufman depuis 2005. Ensemble, ils ont un petit garçon, Jackson Phillip Devereaux Montgomery Kaufman (2007). Ils se sont séparés en octobre 2011.

Le 10 janvier 2013, elle annonce qu'elle est enceinte de son second enfant, et en couple avec Shawn Sanford, un cadre chez Microsoft[7]. Elle a accouché d'une petite Violet Grace le 22 avril 2013.

Le 9 juillet 2014, elle annonce sur un plateau télé qu'elle est enceinte de son troisième enfant depuis déjà six mois. Ce sera donc le deuxième enfant de son mari Shawn Sanford.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage francophone[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]