Pop-up

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes ; voir : POPOP, popop et Livre animé.

Un ou une pop-up (de l'anglais pop-up window ou pop-up tout court), parfois appelée fenêtre intruse[1] ou fenêtre surgissante, est une fenêtre secondaire qui s'affiche, sans avoir été sollicitée par l'utilisateur (fenêtre intruse), devant la fenêtre de navigation principale lorsqu'on navigue sur Internet.

Le mot incrustation a été jadis recommandé par une commission de terminologie informatique francophone.

Ce moyen est communément utilisé pour afficher des messages publicitaires ou un avertissement comme, par exemple, la réponse à un message privé dans un forum. Néanmoins, certains sites sont conçus selon le principe d'une page classique ne contenant qu'une image de fond et le lien du style « entrer » qui ouvre le site en lui-même est en fait conçu dans une fenêtre de type pop-up.

Certains sites contenant des fonctionnalités annexes (souvent en Adobe Flash), comme un lecteur audio ou vidéo, nécessitent l'utilisation de ce système de fenêtre pop-up, car ces fonctionnalités se lancent dans une fenêtre pop-up.

Types[modifier | modifier le code]

Les intruses « classiques » s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre du navigateur. Cependant, devant la multiplication des logiciels antipublicitaires, de nouvelles techniques sont utilisées pour contourner les protections, notamment des intrusions en flash ou en DHTML au sein même de la page web (lightbox (en)).

En anglais, on fait la distinction entre les pop-up, qui s'ouvrent au-dessus du navigateur parent, et les pop-under, qui s'ouvrent en dessous, ce qui les rend moins intrusives.

Ces fenêtres intrusives peuvent aussi être des fichiers intrusifs. Ces fichiers peuvent s'installer sous le téléchargement d'autres fichiers Words, Works, Picture manager, etc.

Certains s'ouvrent et se suppriment automatiquement, à l'insu de l'utilisateur.

Modales ou non modales[modifier | modifier le code]

Les fenêtres modales s'ouvrent au-dessus de l'application et ne permettent pas à l'utilisateur de cliquer sur la fenêtre située « en dessous » (fenêtre à l'origine de l'ouverture de la pop-up). Il faut fermer la pop-up pour accéder à nouveau à l'application, au navigateur.

En JavaScript (sous Internet Explorer), on ouvre les pop-up modales avec la fonction :

window.showModalDialog(url , winParams, props);

Les fenêtres non modales s'ouvrent au-dessus de l'application mais, comme elles permettent à l'utilisateur de cliquer sur la fenêtre « en dessous », elles peuvent passer « derrière » l'application à tout moment.

En JavaScript (sous Internet Explorer), on ouvre les pop-up non modales avec la fonction :

window.open(url , titre, paramètres);

Ces deux types de fenêtre ont des propriétés différentes en ce qui concerne leur taille et leur position. La pop-up non modale dispose d'une référence à la fenêtre appelante « opener » qui n'existe pas dans le cas modal. On peut détourner ce manque en passant en paramètre à la pop-up modale une référence de la fenêtre appelante : « this » ou « window ».

Exemple :

window.showModalDialog(url , window, props);

et dans le script de la pop-up, on récupère cette référence dans les dialogArguments :

if (window.dialogArguments) { window.opener = window.dialogArguments; }

Accessibilité des interfaces web[modifier | modifier le code]

L'ouverture d'un lien dans une nouvelle fenêtre est problématique pour l'accessibilité lorsqu'elle ne peut pas être anticipée par l'utilisateur[2] : elle provoque alors un changement de contexte de navigation qui peut le désorienter. Ainsi, par exemple, l'ouverture de cette nouvelle fenêtre et l'impossibilité de revenir à la page précédente via l'historique du navigateur pourront être difficilement perceptibles pour l'utilisateur d'un lecteur d'écran.

Protections possibles[modifier | modifier le code]

Des logiciels séparés ont d'abord été développés pour bloquer les fenêtres intruses.

Dans les navigateurs récents (Internet Explorer depuis la version 6.0 SP2, Firefox, Opera, Safari, etc.), cette protection contre ces fenêtres intruses est intégrée et paramétrable.

Il arrivait quelquefois que les internautes ne parviennent pas à visiter la page voulue quand celle-ci se présentait comme une fenêtre intruse. Les navigateurs savent maintenant prévenir l'internaute et lui donner les moyens de l'ouvrir d'un simple clic.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terme recommandé par la DGLFLF, journal officiel du 18/12/2005, voir FranceTerme
  2. (en) web Content Accessibility Guidelines 1.0

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Un livre animé est aussi appelé pop-up.

Articles connexes[modifier | modifier le code]