Pont suspendu de Menai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont suspendu de Menai
Le pont de Menai en hiver.
Le pont de Menai en hiver.
Géographie
Pays Royaume-Uni
Localité Menai Bridge
Coordonnées géographiques 53° 13′ 13″ N 4° 09′ 47″ O / 53.220139, -4.163125 ()53° 13′ 13″ N 4° 09′ 47″ O / 53.220139, -4.163125 ()  
Fonction
Franchit Menai
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu à chaînes
Longueur 417 m
Portée principale 176 m
Largeur 12 m
Hauteur 30 m
Matériau(x) Fer forgé
Pierre
Construction
Construction 1819-1826
Inauguration 30 janvier 1826
Architecte(s) Thomas Telford

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Pont suspendu de Menai

Géolocalisation sur la carte : Anglesey

(Voir situation sur carte : Anglesey)
Pont suspendu de Menai

Géolocalisation sur la carte : Pays de Galles

(Voir situation sur carte : Pays de Galles)
Pont suspendu de Menai

Le pont suspendu de Menai (en anglais : Menai Suspension Bridge, en gallois : Pont Grog y Borth), dû à Thomas Telford, franchit la rivière Menai, qui est en réalité un bras de mer, reliant l'île d'Anglesey au Gwynedd (pays de Galles).

Avant le pont[modifier | modifier le code]

Avant l'ouverture de ce pont en 1826, la traversée ne pouvait être effectuée que par un bac, ou bien à pied à marée basse, mais non sans difficultés. En 1800, lorsque fut signé l'Acte d'Union, les échanges avec l'Irlande s'accrurent notablement, et l'on décida la construction d'un pont pour relier commodément le port d'Holyhead au reste du territoire britannique.

Un pont suspendu à chaînes[modifier | modifier le code]

Le Menai Bridge représenté sur un plat de grès du Staffordshire, vers 1840 (Coll. J L Runeberg)

L'ingénieur écossais Thomas Telford fut chargé d'améliorer l'itinéraire de Londres à Holyhead. Un pont fut donc prévu, qui devait permettre aux voiliers de passer en toutes circonstances avec leur gréement. À cette fin, la hauteur du tablier devait être de 100 pieds au-dessus des hautes eaux.

La construction du pont commença en 1819 par les tours des deux côtés du détroit. Puis arrivèrent les seize chaînes de suspension, chacune constituée de 935 barres de fer, pour une portée de 177 m. Pour éviter la rouille, chaque chaînon fut d'abord trempé dans un bain d'huile de lin. Finalement, le pont fut inauguré en fanfare le 30 janvier 1826.

Le pont et la modernisation de la route réduisaient ainsi le voyage de Londres à Holyhead, autrefois de 36 heures, à 9 heures. Ce pont n'était certes pas le premier pont suspendu, mais il était beaucoup plus grand que tous ceux construits auparavant, et on le considère à juste titre comme le premier des grands ponts suspendus modernes.

Entretien et réparations[modifier | modifier le code]

Août 2005 : réfection de la peinture.

Endommagé par une tempête, le platelage de bois dut être réparé en 1839 ; puis en 1893, il fut remplacé par des plaques d'acier. Au fil des ans, le tonnage limité à 4,5 t se révéla insuffisant, et, en 1938, les chaînes de fer d'origine furent remplacées par des chaînes d'acier, sans qu'il fût besoin d'interrompre la circulation.

En 1999, il fut encore une fois rénové et renforcé et, cette fois, la circulation fut reportée un mois durant vers le tout proche pont Britannia.

En 2005 a été entreprise la première réfection totale de la peinture depuis 65 ans : la circulation fut alors alternée sur une seule voie pour une durée de six mois.

Monument d'Aberfan[modifier | modifier le code]

Le sentier côtier d'Anglesey passe sous le pont. Côté Anglesey a été élevé un monument à la mémoire des victimes de la catastrophe d'Aberfan : le matin du 21 octobre 1966, un terril s'effondra sur l'école du village minier d'Aberfan, ensevelissant 144 personnes, dont 116 enfants.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jamie Quartermaine, Thomas Telford's Holyhead Road: The A5 in North Wales.