Pont du Port-à-l'Anglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont du Port-à-l'Anglais
Pont du Port-à-l'Anglais
Pont du Port-à-l'Anglais
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Localité Alfortville (94), Vitry-sur-Seine (94)
Coordonnées géographiques 48° 47′ 50″ N 2° 25′ 08″ E / 48.797319, 2.418771 ()48° 47′ 50″ N 2° 25′ 08″ E / 48.797319, 2.418771 ()  
Fonction
Franchit La Seine
Fonction Pont-route
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans de type Gisclard
Longueur 250 m
Matériau(x) Acier, Maçonnerie
Construction
Construction 1914-1928
Architecte(s) Châlon, Albert Levaillant,
Mayer

Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne

(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Pont du Port-à-l'Anglais

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont du Port-à-l'Anglais

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont du Port-à-l'Anglais

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont du Port-à-l'Anglais

Le pont du Port-à-l'Anglais est un pont suspendu à haubans entre Alfortville et Vitry-sur-Seine utilisé par les voitures et les piétons pour franchir la Seine. Le pont est situé sur la route départementale D148 (ancienne D48).

La construction[modifier | modifier le code]

C'est en 1912 qu'un concours est lancé pour la construction d'un pont que réclament depuis longtemps les communes voisines. En 1914 commencent les travaux, interrompus par la première guerre mondiale, et achevés en 1928.

Le pont est inspiré du système des ponts suspendus rigides inventé par le polytechnicien Albert Gisclard : les câbles et les pièces de fonderie forment un système rigide et indéformable de polygones.

Présentation technique[modifier | modifier le code]

Il mesure 250 m de long sans les ancrages, selon trois travées en acier de 58, 130 et 57 m. Les deux piles sont construites dans l'axe des bajoyers des deux écluses du barrage afin de ne pas gêner la circulation des bateaux. Les deux pylônes en béton de 26 m de haut sont édifiés en forme d'arc de triomphe afin de donner à l'ensemble un aspect moins industriel.

Le pont, endommagé en 1942 pendant un bombardement de la Seconde Guerre mondiale, est réparé en 1946. Une réfection de l'ensemble de sa structure est entreprise de 1970 à 1980.

Aspect historique[modifier | modifier le code]

C'est à la hauteur du pont du Port-à-l'Anglais qu'étaient récupérées les boules de Moulins, moyen de transport fluvial du courrier inventé en 1870 pour rétablir les communications avec Paris interrompues depuis le début du siège de la capitale par les Prussiens[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sphères en zinc, sur laposte.fr. Consulté le 1er janvier 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]