Pont des Dieux (géologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 39′ 32″ N 121° 54′ 58″ O / 45.6589, -121.9162 () Le premier Pont des Dieux (Bridge of the Gods) a été créé il y a environ 300 ans au nord-ouest des États-Unis par le glissement de terrain de Bonneville (Bonneville Slide) d'une hauteur de 60 mètres. Celui-ci a créé un barrage naturel sur le fleuve Columbia. Des études géologiques ont ainsi pu démontrer que les légendes amérindiennes se fondaient sur un évènement géologique bien réel.

Un pont, construit en 1926 pour traverser le fleuve Columbia porte également le nom de pont des Dieux (Bridge of the Gods). Il relie les États américains de l'Oregon et de Washington.

Origine géologique[modifier | modifier le code]

La date du glissement de terrain de Bonneville est encore à sujet à débat parmi les scientifiques. Les premiers travaux basés sur la dendrochronologie et la datation au carbone 14 suggère que le glissement s'est produit entre 1060 et 1180 ou entre 1250 et 1280. L'année 1100 est souvent citée. Des travaux plus récent utilisant la datation au carbone 14 et la lichénométrie suggèrent des dates comprises entre 1500 et 1760 ou entre 1670 et 1760. Certains chercheurs proposent une date vers 1450 tandis que d'autres penchent vers 1700. Si cette dernière était la date exacte, il pourrait y avoir alors un lien avec le tremblement de terre de Cascadia de 1700.

Légendes amérindiennes[modifier | modifier le code]

Les Amérindiens ont inventé plusieurs légendes pour expliquer les phénomènes volcaniques de la région comme par exemple pour le volcan du mont Saint Helens. La plus célèbre est celle de la légende du « Pont des Dieux » provenant de la tribu des Klickitats. Dans celle-ci, le chef de tous les dieux Tyhee Saghalie et ses deux fils Pahto (aussi nommé Klickitat) et Wy'east voyagèrent jusqu'à la région du fleuve Columbia en provenance du nord à la recherche d'un lieu pour vivre[1].

Ils arrivèrent à l'emplacement actuel de la localité de The Dalles et furent émerveillés par la beauté du paysage. Les enfants se querellèrent pour ce lieu. Pour résoudre la dispute, le père tira deux flèches avec son arc puissant. Une flèche vers le nord et une autre vers le sud. Pahto suivit la flèche du nord alors que Wy'east suivit celle du sud. Saghalie construisit alors le Tanmahawis (Pont des Dieux) pour que sa famille puisse se revoir plus facilement.

Lorsque les deux fils de Saghalie tombèrent amoureux de la même femme portant le nom de Loowit, celle-ci ne put choisir entre les deux. Les fils se battirent pour obtenir son cœur en détruisant les forêts et les villages où se déroula le combat. Toute la zone fut ainsi détruite et la terre trembla si fort que le pont tomba dans le fleuve Columbia[2].

Pour les punir, Saghalie les transforma en grandes montagnes. Wy'east devint le volcan Mont Hood et Pahto le volcan Mont Adams. Loowit fut transformée en mont Saint Helens qui est connu chez les Klickitats sous le nom de Louwala-Clough qui signifie « montagne fumante »[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]