Pont de Tibère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Tibère
Image illustrative de l'article Pont de Tibère
Géographie
Pays Italie
Région Émilie-Romagne
Localité Rimini
Coordonnées géographiques 44° 03′ 49″ N 12° 33′ 49″ E / 44.063689, 12.56365644° 03′ 49″ N 12° 33′ 49″ E / 44.063689, 12.563656  
Fonction
Franchit Marecchia
Fonction Routière
Caractéristiques techniques
Longueur 62,6 m
Hauteur 8,6 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Mise en service 21 ap JC

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Pont de Tibère

Le pont de Tibère à Rimini est un édifice à cinq arches en pierre d'Istrie, qui enjambe le Marecchia[1], l’ancien Ariminus, fleuve qui a donné à la ville son nom. Il marquait le début de la Via Aemilia, qui conduisait d'Ariminum à Placentia (Plaisance) par Bononia (Bologne), Mutina (Modène) et Parma (Parme).

S'il porte le nom de Tibère qui en a achevé la construction (14-21 apr. J.-C.), ce pont a en fait été commencé sous Auguste[1].

Les clés de voûtes portaient des bas-reliefs faisant allusion aux pouvoirs et mérites de l'empereur :

  • corona civica, couronne civique en feuilles de chêne décernée aux soldats qui avaient sauvé la vie d'un citoyen ;
  • bouclier rond, allusion au clipeus virtutis, qui représentait les qualités de virtus (celles qui font la valeur de l'homme moralement et physiquement), iustitia (conformité avec le droit), clementia (bonté et douceur) et pietas (respect de ses devoirs envers ses proches, l'État et les dieux) ;
  • urceus (cruche) et lituus (bâton recourbé), symboles de la charge de Pontifex Maximus, prêtre suprême de la religion romaine et dignité revêtue par l'empereur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guide Bleu Italie Nord et Centre, Hachette, 1990, p. 704

Sur les autres projets Wikimedia :