Pont de Savines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Savines
Vue depuis le pic de Morgon
Vue depuis le pic de Morgon
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Localité Savines-le-Lac
Coordonnées géographiques 44° 31′ 53″ N 6° 23′ 44″ E / 44.531389, 6.39555644° 31′ 53″ N 6° 23′ 44″ E / 44.531389, 6.395556  
Fonction
Franchit Durance
Lac de Serre-Ponçon
Fonction Pont routier
Route nationale 94
Caractéristiques techniques
Longueur 924 m
Construction
Construction 1960

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

(Voir situation sur carte : Hautes-Alpes)
Pont de Savines

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Pont de Savines

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Savines

Le pont de Savines est un ouvrage d'art, d'une longueur de 924 mètres, qui relie les deux rives du lac de Serre-Ponçon. Il est le passage principal pour traverser le département des Hautes-Alpes et se rendre en Italie via le col de Montgenèvre. Il est emprunté par la route nationale 94.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue depuis le pont de Savines

Pour les besoins de la construction de la retenue de Serre-Poncon, la commune de Savines vit sa deuxième implantation submergée le 3 mai 1961. Elle était située sur la rive gauche de la Durance au lieu-dit La Charrière. Elle datait des années 1825.

Le nouveau village est ainsi nommé Savines-le-Lac.

Les élus des vallées concernées militèrent (au sein du comité d'action et de défense de la vallée de l'Ubaye) pour ne pas être à nouveau isolés : le barrage coupait de nombreuses routes, supprimait la gare de Prunières. Ils obtinrent, pour la première fois en France à l'occasion de la construction d'un barrage et du déplacement de villages, une indemnité pour le « préjudice moral causé par l'arrachement d'une population à son milieu naturel »[1]. Au total, 50 km de routes et 14 km de voies ferrées sont construites[2]. Le pont de Savines, d'une longueur totale de 924 m[2],[3], est achevé en 1960. Il surplombe l'ancien village de 40 m.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le pont est assemblé de 12 éléments de 77 mètres prenant appui sur 12 piles de section carrée de 5 m avec une épaisseur de béton de 0,40 m[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouron-Vésian, op. cit., p 92[réf. incomplète]
  2. a et b Gouron-Vésian, op. cit., p. 117[réf. incomplète]
  3. Le pont de Savines sur la base Structurae
  4. Bertin 1960, p. 664.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • chap. II « Les problèmes techniques : la digue, le rétablissement des communications », dans Aimé Bertin, « Le barrage de Serre-Ponçon, pièce maîtresse de l'aménagement de la Durance », Revue de géographie alpine, t. 48, no 4,‎ 1960, p. 664 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article